•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault se rendra à La Baie mercredi

Le premier ministre en point de presse.

Le premier ministre François Legault affirme être mis au courant quotidiennement des développements à La Baie.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre François Legault sera à Saguenay, dans l'arrondissement de La Baie, mercredi pour rencontrer les résidents évacués.

Il en a fait l'annonce sur Twitter et sur Facebook, peu après 19 h. Je serai à La Baie mercredi matin pour offrir mon aide et mon soutien à la population touchée par les glissements de terrain. Nous ne vous laisserons pas tomber, a-t-il indiqué.

En avant-midi, la ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, n’avait pas exclu la possibilité que le premier ministre du Québec vienne à Saguenay pour rencontrer les résidents évacués dans l'arrondissement de La Baie.

S’il y a quelqu’un qui est toujours sur le terrain, c’est vraiment M. Legault. Mon patron, il ne fait que ça, du terrain, donc il n’y a aucun problème. C’est important d’être à l’écoute et je ne suis pas inquiète que M. Legault est à l’écoute, avait déclaré la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, qui est aussi députée de Chicoutimi.

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, songe aussi à venir à Saguenay dans les prochains jours pour discuter avec les résidents touchés.

Québec étudie la bonification des programmes d'aide

Le premier ministre avait mentionné plus tôt en après-midi que Québec étudie la bonification des programmes d'aide afin de venir davantage en aide aux 187 résidents évacués à La Baie.

Il a mentionné que son gouvernement réfléchit à cette possibilité, de pair avec la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en marge de son passage à Sherbrooke, où il accompagnait sa candidate Caroline St-Hilaire.

Une digue et des camions dans une rue.

Des employés municipaux ont aménagé cette digue près du site évacué.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Morissette

On sait que quelqu’un qui perd sa maison dans une situation comme ça a droit à 260 000 $, 210 000 pour la maison, 50 000 pour le terrain. On va regarder si c’est nécessaire de le bonifier. On travaille aussi avec la mairesse [de Saguenay] Julie Dufour, avec la Croix-Rouge, pour être certains qu’on aide tout le monde à se trouver un logement, puis aider financièrement toutes les familles, affirme-t-il.

François Legault a exprimé son soutien aux victimes. Mes pensées sont avec les citoyens, souligne-t-il. Il assure que la situation est suivie d'heure en heure et qu'il reçoit un rapport sur l'état des choses chaque jour.

Je comprends que ce n'est pas drôle de se faire dire de quitter sa maison, comme ça, rapidement, ajoute-t-il.

Il a néanmoins rappelé qu'assurer la sécurité des sinistrés et des personnes évacuées demeure une priorité.

« La sécurité est en jeu et il ne faut pas faire de compromis. Maintenant, on a des gens du ministère des Transports qui sont en train d’analyser les sols, regarder si des travaux peuvent être faits pour sauver un certain nombre de résidences. »

— Une citation de  François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre avait d'ailleurs exprimé son soutien aux résidents évacués sur Twitter.

Ottawa prêt à soutenir les personnes évacuées

Lors de la période de questions lundi après-midi aux Communes, le député conservateur de Chicoutimi–Le Fjord, Richard Martel, a interrogé le ministre de la Protection civile, Bill Blair, pour savoir si le gouvernement fédéral sera présent si Québec demande l’aide d’Ottawa.

Le ministre Blair avait également assuré Richard Martel du soutien du gouvernement fédéral, si Québec en fait la demande, lors d’une rencontre sollicitée dimanche par le député conservateur.

Image aérienne d'un glissement de terrain à La Baie.

Une vue aérienne du glissement de terrain à La Baie

Photo : Radio-Canada

La demande pourra être faite si Québec décrète l’état d’urgence, a rappelé M. Martel, en entrevue à Place publique. Les sinistrés et les personnes évacuées pourraient avoir accès à des programmes d’aide.

Le ministre Blair s’est dit très ouvert et a indiqué suivre la situation avec attention, a relaté M. Martel.

« Il dit qu’il est ouvert. Il dit que, s’il a la demande du provincial, bien sûr qu’il va écouter, que c’est important pour lui et qu’il a déjà aidé à d’autres endroits, sur des inondations, des désastres naturels. »

— Une citation de  Richard Martel

L’important, c’est le canal de communication. L’important aussi, c’est de ne pas être pris de court, a-t-il indiqué.

Le député conservateur Richard Martel prend la parole durant la période de questions à la Chambre des communes.

Le député conservateur Richard Martel à la Chambre des communes

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La base militaire de Bagotville, située à La Baie, s’est également dite prête à prêter main-forte si de l’aide est demandée par Québec.

Le processus, c’est que le gouvernement provincial fait une demande au gouvernement fédéral, et ensuite celui-ci, avec les capacités des Forces armées canadiennes, va faire une demande à la base de Bagotville. Puis, si on peut supporter, c’est sûr et certain que nous, ça va nous faire plaisir d’aider, a affirmé l'officier des affaires publiques, le capitaine Maxime Cliche.

Des nuances apportées

En entrevue lundi matin, la mairesse de Saguenay, Julie Dufour, a laissé entendre qu’il est pratiquement inévitable que d’autres glissements de terrain surviennent dans le secteur où une partie du talus s’est décroché sur la 8e Avenue lundi dernier.

Andrée Laforest en point de presse.

La ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest

Photo : Radio-Canada

Andrée Laforest apporte toutefois des nuances à ces propos.

Il faut être prudents. Je fais vraiment confiance aux équipes du ministère des Transports du Québec [MTQ] et aux experts d’Englobe qui sont sur place. On n’est pas là pour savoir quand ça va décrocher, on est là pour apporter tout le soutien sur le terrain, a précisé la ministre.

« Ce qu’on souhaite, c’est que ça ne décroche pas; mais un jour ou l’autre, il va falloir retravailler la pente et il va y avoir des travaux de stabilisation à faire. »

— Une citation de  Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales

La ministre Laforest a également rencontré en avant-midi l'équipe d'urgence de l'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay. Une unité d’urgence est en place pour soutenir celles et ceux qui sont évacués présentement, a-t-elle indiqué sur Twitter.

Avec les informations de Vicky Boutin et de Pascal Girard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !