•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série de fusillades à Toronto dimanche « extrêmement inquiétante », selon le maire

Une victime est morte et deux adolescents ont été grièvement blessés au cours de quatre fusillades survenues à Toronto le jour de la fête des Pères.

Gros plan sur le visage de John Tory.

Le maire de Toronto, John Tory, approuve les réformes en cours d'Ottawa pour renforcer le contrôle des armes.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Le maire de Toronto John Tory a condamné, une fois de plus, la violence armée qui sévit dans sa ville au lendemain d’une autre série de fusillades dans le Grand Toronto où un homme dans la vingtaine est mort et deux adolescents se sont trouvés dans un état critique parmi d’autres blessés.

Toute violence armée dans notre ville est inacceptable et le fait qu'il y ait eu plusieurs fusillades ce week-end, dont une où deux jeunes garçons ont été victimes, est extrêmement inquiétant, a déclaré le maire de Toronto sur son compte Twitter.

John Tory a également réitéré son soutien envers la police en citant la nécessité de réprimer davantage le flux d'armes illégales au Canada. Autre levier de lutte : les réformes en cours du gouvernement du Canada sur les armes à feu, a-t-il mentionné.

« Je continuerai également à soutenir les investissements que notre ville a faits et que tous les gouvernements devraient faire dans les enfants et les familles en offrant des programmes qui s'attaquent aux racines de la violence armée. »

— Une citation de  John Tory, maire de Toronto

Vers 14 h 40 dimanche, deux adolescents de 15 et 16 ans ont été au cœur d'une fusillade où ils ont reçu chacun plusieurs balles dans le corps. Tous deux présentaient des blessures graves et ont dû être transportés au centre hospitalier, mais leur vie ne serait plus en danger, a indiqué la police lors d'un point de presse, lundi midi.

Selon les témoins, au moins 15 coups de feu auraient été entendus dans le secteur, près de l’intersection du boulevard Humber et de l’avenue Alliance à Toronto.

Par la suite, les policiers de Toronto ont signalé une deuxième fusillade, cette fois près de l’intersection de la route Allen et de l’avenue Lawrence Ouest, vers 16 h 15. Ils y ont découvert un homme qui souffrait de blessures par balle. La victime a été transportée à l’hôpital où elle se rétablit; sa vie est sauve, a précisé la police.

Steven Watts en conférence de presse.

Steven Watts, superintendant du Service de police de Toronto

Photo : CBC

Il y a plus de rassemblements en plein air, peut-être plus d'occasions de conflits, a expliqué Steven Watts, superintendant du Service de police de Toronto, en refusant d'établir un lien entre les différentes fusillades à ce point-ci de l'enquête.

Professeur émérite en criminologie à l'Université d'Ottawa, Irvin Waller y voit plutôt le symptôme d'un défaut de prévention auprès d'une population cible, des jeunes hommes ayant souvent abandonné l’école, qui ont vécu des problèmes de famille et vivent dans des quartiers avec moins d’emploi, moins d’opportunité.

« La raison du niveau actuel d'homicides et de fusillades, c’est le manque de vraie prévention. »

— Une citation de  Irvin Waller, professeur émérite en criminologie à l'Université d'Ottawa

Une jeune victime

Un homme dans la vingtaine a été tué au cours d’une troisième fusillade survenue quelques minutes plus tard près de l’intersection de la route Caledonia et de l’avenue Lawrence Ouest, vers 16 h 25, toujours selon les policiers de Toronto.

Les agents ont localisé la victime sans signes vitaux, peut-on lire dans un gazouillis des policiers. Selon les témoins qui ont contacté le 911, plusieurs coups de feu auraient été tirés lors de cette agression.

Enfin, une quatrième fusillade s'est produite à 20 h, près de l'intersection de la route McCowan et de l'avenue Milner, dans le quartier Scarborough de Toronto, selon la police.

À l'arrivée des agents, trois hommes et une femme ont été trouvés avec des blessures par balles. Les victimes ont été conduites à l'hôpital où elles ont été soignées pour des blessures non mortelles.

Comme l'événement s'est déroulé dans un stationnement situé tout juste au nord de l'autoroute 401, la police suppose que plusieurs témoins ont pu assister à la scène, et possèdent peut-être des images d'intérêt pour l'enquête.

Relativement à tous ces cas, les policiers n’ont pas dévoilé d’informations au sujet de suspects potentiels et demandent l’aide du public.

Avec les informations de Yanick Lepage

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !