•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un quatrième mandat pour le chef de Uashat mak Mani-utenam, Mike McKenzie

Mike Mckenzie marche sous la pluie.

Le chef Mike McKenzie a été reconduit pour un quatrième mandat.

Photo : Radio-Canada

Les membres de la communauté innue de Uashat mak Mani-utenam ont élu Mike McKenzie comme chef pour un quatrième mandat.

Il a obtenu 745 voix, soit environ 51 % du vote exprimé, contre 620 pour Antoine Grégoire, le vice-chef sortant, et 90 pour Élie-Jacques Jourdain, un ancien chef.

Mike McKenzie se dit extrêmement content et fier de sa réélection, qu'il voit sous le signe de la continuité et de la stabilité.

Après deux ans de pandémie, c'est sûr qu'il y a de la guérison à faire au niveau de la communauté, indique-t-il. Il propose notamment des projets destinés aux jeunes de la communauté, comme un périple dans le Nitassinan, le territoire ancestral des Innus.

On remarque beaucoup la perte de la langue et aussi de l'identité de nos jeunes. Il faut se réapproprier la langue et les valeurs des Innus, ajoute-t-il.

Des hommes attablés dans un chalet mangent leur repas.

Plusieurs hommes de la communauté se sont rassemblés pour la fête des Pères. Le chef McKenzie a passé un moment en leur compagnie.

Photo : Radio-Canada

Mike McKenzie tient aussi à poursuivre le projet d'aménagement de 200 maisons supplémentaires dans la communauté, dont une quarantaine est déjà en construction.

En 2019, Mike McKenzie avait obtenu 839 voix, soit un peu moins de 55 % des votes acceptés.

Deux femmes élues conseillères

Par ailleurs, deux femmes ont été élues conseillères : Karine Fontaine et Rose-Anne Grégoire. Le précédent conseil de bande était entièrement masculin.

Le chef McKenzie salue l'arrivée des deux femmes sur le conseil de bande. Il compte sur elles pour porter le dossier de la condition féminine en entamant des discussions auprès des femmes de la communauté. Il a par ailleurs l'intention de rénover les deux centres dédiés aux femmes innues.

Au total, il y avait 11 candidatures féminines sur un total de 23.

Les autres conseillers élus sont Bruce Michel, Johnny Régis, Kenny Régis et Jonathan St-Onge.

Les quelque 2300 personnes admissibles au vote de la plus importante communauté innue de la Côte-Nord avaient été appelées à exprimer leur choix samedi.

Mike McKenzie a été élu pour la première fois en 2013.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !