•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SaskPower construira un nouveau système de stockage d’énergie par batterie à Regina

Une installation de stockage par batterie.

Le système de stockage par batterie permet de capter l'énergie de sources varies pour la stocker dans des batteries rechargeables.

Photo :  CBC/Radio-Canada

Radio-Canada

La société publique d’électricité en Saskatchewan, SaskPower, annonce la construction d’un système de stockage d’énergie par batterie dans le nord-est de Regina afin d’alimenter les maisons de manière plus écologique.

Il devrait être opérationnel en mai 2023.

Un système de stockage d'énergie par batterie capte l'énergie de différentes sources et la stocke dans des batteries rechargeables pour une utilisation ultérieure.

L’installation comportera deux grandes batteries capables de contenir 10 mégawatts dans la sous-station de la rue Fleet. 

SaskPower pense que l’initiative permettra à ses services de s’adapter à l’offre et à la demande et d’alimenter 20 000 foyers par année, selon un communiqué publié plus tôt en 2022.

Le système, d’un coût total de 26 millions de dollars, sera le premier du genre en Saskatchewan.

L'entreprise québécoise On Power Systems a remporté l'appel d’offres du projet.

Son spécialiste des solutions, Marc Beliveau, explique que cette ce type d’exploitation est encore nouveau au Canada.

C'est l'un de ces projets qui, de toute évidence, sont non seulement nécessaires du point de vue de la neutralité carbone, mais aussi du point de vue de la fiabilité du réseau, indique-t-il.

En cette période économique et de changements climatiques, nous sommes en mesure de garder les lumières allumées plus souvent qu'autrement.

Selon M. Beliveau, l'installation prévue est relativement petite, compte tenu de la demande d'énergie de la province, et un système plus grand sera nécessaire. 

Le projet en est encore au stade de la conception, mais une partie de l'équipement est déjà en construction, a précisé M. Beliveau.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Le projet est financé en partie par le gouvernement fédéral, dans le cadre du programme Investir dans l'infrastructure du Canada.

Plus tôt cette semaine, SaskPower a inauguré le plus grand parc éolien de la Saskatchewan à travers le projet Golden South.

Le président par intérim de SaskPower, Troy King, a déclaré qu'il s'attendait à ce que le service public atteigne son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 50 % par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2030.

Il avait alors déclaré que le plus grand défi serait de trouver de l’énergie de base non émettrice c'est-à-dire la quantité minimale d'énergie dont le réseau électrique a besoin.

Au-delà de l'éolien et du solaire, il a indiqué que d'autres sources, notamment le stockage sur batterie, sontles types de technologies [qui] sont [...] prometteuses pour nous amener à ce zéro net.

Depuis toujours, les groupes environnementaux réclament des actions concrètes à la province afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Récemment, après le dépôt du dernier budget provincial, ils ont estimé que le gouvernement n'en fait pas assez en ce sens. En effet, le récent budget publié le 23 mars dernier, prévoit des dépenses de 92,6 millions de dollars dans le secteur de l’environnement.

Avec les informations de Fiona Odlum

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !