•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Cats sont arrivés à Saint-Jean, trois joueurs ont été invités par Équipe Canada

Cinq personnes descendent d'un avion.

Les Cataractes de Shawinigan ont fait leur arrivée à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Roberge

Un championnat, une invitation par Équipe Canada et un départ vers le tournoi prestigieux de la Coupe Memorial. Les derniers jours ont été fertiles en émotions pour les joueurs et le personnel des Cataractes de Shawinigan.

Olivier Nadeau s’apprêtait à participer à une activité d’équipe, lundi, lorsqu’il reçut l’appel tant attendu. Hockey Canada confirmait son invitation au camp estival qui vise à former l’équipe pour le tournoi qui sera présenté en décembre prochain. Pour leur part, Mavrik Bourque et Xavier Bourgault, feront partie Équipe Canada Junior pour le championnat du monde qui se tiendra finalement à la mi-août à Edmonton. Ce traditionnel tournoi du temps des fêtes a dû être interrompu en décembre dernier en raison d’une éclosion de COVID-19 au sein de plusieurs équipes. Pour préserver la sécurité des joueurs, la Fédération internationale de hockey sur glace a convenu de reporter l'événement à cet été.

C’est beaucoup d’émotions en même temps. Équipe Canada junior, ça représente tous les efforts investis depuis le début de ma carrière junior. C’est le fun de pouvoir participer à un camp comme celui-là. Je vais apprendre beaucoup. En ce moment, je dois toutefois garder mon attention sur la Coupe Memorial parce que c’est vraiment notre objectif à court terme, a-t-il mentionné.

Un joueur de hockey porte à bout de bras la Coupe du Président.

Olivier Nadeau porte la Coupe du Président.

Photo : Ghyslain Bergeron/LHJMQ

Mongrain et Tourigny porteront aussi la feuille d’érable

Le défenseur Jordan Tourigny (Équipe Canada des moins de 18 ans) et l’entraîneur des gardiens de but, Steve Mongrain (Équipe Canada des moins de 17 ans) ont aussi reçu une invitation aux camps des programmes de Hockey Canada.

C'est une semaine de bonnes nouvelles. C’est un honneur pour moi de pouvoir travailler pour Équipe Canada. C'est une fierté d'assister à cet événement et pouvoir y participer, a dit Mongrain quelques minutes avant de monter dans l’avion qui allait conduire les Cataractes à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick pour le tournoi de la Coupe Memorial.

La tête au hockey

Il y a eu la victoire à Charlottetown et une fête mémorable dès leur retour à Shawinigan. Quelques sorties en villes, des visites dans les écoles et un défilé des champions plus tard, les Cataractes affirment être maintenant concentrés uniquement sur le tournoi de la Coupe Memorial.

Depuis les dernières 48 à 72 h, on a tourné la page. On apprécie encore le moment, mais on a un autre challenge devant nous. C’était important de faire le vide sur ce qu’on a vécu. Il fallait le vivre pleinement pour tourner la page. Nous avons recommencé à pratiquer et nous avons tenu des rencontres individuelles et d’équipe. De ce que j’ai vu, le point de mire est au bon endroit. On s’en va là dans l’intention de bien représenter la LHJMQ et je n’ai pas de doute que nous serons prêts, a dit l’entraîneur-chef Daniel Renaud.

L’équipe disputera son premier match mardi soir. Elle affrontera les Oil Kings d’Edmonton, champions de la ligue junior de l’Ouest.

Leurs meilleurs joueurs sont connus partout au Canada. On en a parlé. On s’attend à de grosses rencontres. Nous avons profité de la belle semaine, mais depuis jeudi, on a remis nos bottes de travail, a ajouté l’attaquant Pierrick Dubé.

Un joueur de hockey sourit.

L'attaquant des Cataractes, Pierrick Dubé

Photo : Ghyslain Bergeron/LHJMQ

Le vétéran de 20 ans a marqué un but dans la victoire qui a éliminé les Huskies de Rouyn-Noranda, un autre (le seul du match) dans celle qui a éliminé les Olympiques de Gatineau. Son tour du chapeau (premier but du match, but gagnant et d’assurance) a permis d’envoyer les Remparts de Québec en vacances.

Face aux Islanders de Charlottetown, il a joué les héros en faisant secouer les cordages 41 secondes seulement après le début de la période de prolongation. Il est fort à parier que son nom circule lui aussi, partout au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !