•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Délai interminable pour les passeports : René Villemure presse les libéraux d’agir

Trois passeports canadiens posés sur une table.

Les Canadiens peinent à recevoir leur passeport.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Plusieurs personnes sont depuis quelques semaines en attente de l'obtention ou le renouvellement de leur passeport. Préoccupé par la situation, le député René Villemure interpelle le gouvernement à mettre fin au stress et à l'anxiété des citoyens.

Invité à l'émission En direct, le député appelle au décongestionnement du bureau responsable de l'émission des passeports, et propose le déploiement de la main-d'œuvre les soirs et les fins de semaine. Il s'agit, selon lui, d'un moyen de résoudre le problème.

« Cela pourrait débloquer le goulot d'étranglement. Il existe des façons de faire. Le bureau peut ouvrir à ces heures. »

— Une citation de  René Villemure, député de Trois-Rivières

Nous recevons plus d'une dizaine d'appels par jours de citoyens découragés de ne pas avoir reçu leur passeport, soutient le député qui évoque le stress et l'anxiété de ces personnes incapables de voyager, faute du document.

« C'est un manque de prévoyance terrible de la part du ministère qui s'occupe des passeports »

— Une citation de  René Villemure, député de Trois-Rivières

C'est plus d'une dizaine d'appels que l'homme politique dit traiter par jour en lien avec ce dossier. Le député de Trois-Rivières décrit une situation inquiétante et sans précédent.

Des dossiers de Trifluviens en attente

Le député a reçu 60 dossiers de citoyens de Trois-Rivières à son bureau. Il s'agit de dossiers impeccables et qui respectent les normes pour l'obtention du passeport. Or, ces gens se retrouvent dans une impasse, se faisant refuser leur droit d'avoir accès à leur document dans le délai imparti. René Villemure qualifie de catastrophique la gestion de ce dossier par les libéraux.

Un homme dont la mère est en fin de vie et dont la femme est malade n'a pas pu obtenir son passeport pour voyager avec les membres de sa famille, raconte le député bloquiste. Il déplore que pour l'homme en question, c'est 6 ou 7 000 dollars de billet d'avion qui sont en jeu. C'est un cas humanitaire qui mérite de l'attention. Comme tous les autres Trifluviens dans la même situation, l'homme a suivi le procédé complet, et a attendu le délai de 45 jours, dit René Villemure qui dénonce que ces personnes soient obligées de prendre d'autres rendez-vous en acquittant des frais supplémentaires.

Il dit faire tous les efforts possibles pour venir en aide aux citoyens, en exerçant la pression tous les jours à la Chambre des communes. Toutefois, il admet que ses moyens sont limités.

« Il y a une limite à ce qu'on peut faire. On ne nous répond pas toujours. »

— Une citation de  René Villemure, député de Trois-Rivières

La situation est la même partout au Canada. C'est sans précédent, lâche-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !