•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fortes pluies ont été bénéfiques pour la Saskatchewan

Un champ inondé.

La pluie a été bénéfique pour le centre ouest de la Saskatchewan.

Photo :  (Jenny Hagan/Twitter)

Radio-Canada

De fortes pluies se sont abattues dans plusieurs régions de la Saskatchewan cette semaine, causant des inondations dans certaines communautés. Cependant, ces averses ont été bénéfiques pour le secteur agricole.

Certaines communautés ont reçu plus de pluie que la moyenne saisonnière attendue pour le mois de juin.

Selon Environnement Canada, la ville de North Battleford, à 135 km au nord-ouest de Saskatoon, a reçu 110 mm de pluie depuis le début du mois de juin, alors qu'elle en reçoit en moyenne 65 mm pendant tout le mois.

La communauté de La Ronge a reçu 79 mm de pluie alors que la moyenne est de 66 mm.

Ces averses ont été bénéfiques pour le secteur agricole situé dans le centre ouest de la Saskatchewan.

Jeremy Welter, qui a une ferme tout près de Kerrobert, à 238 km à l’ouest de Saskatoon, estime que la pluie enregistrée dans ce secteur est un vrai cadeau du ciel.

« Si nous n’avions pas eu cette pluie, cela aurait pu avoir des conséquences importantes sur notre récolte. Il était même possible de ne pas avoir de récolte et d'être contraint de dépendre de l’assurance-récolte. »

— Une citation de  Jeremy Welter, agriculteur

D'autres régions encore à sec

Malgré les fortes pluies enregistrées au cours de cette semaine, certaines régions comme Regina et Moose Jaw ont reçu moins de pluie que la moyenne saisonnière ce mois-ci.

Les deux villes ont enregistré moins de 10 mm de pluie alors qu’à cette époque de l’année, elles reçoivent en moyenne 65 mm de pluie.

Le titutlaire de al Chaire de recherche en ressources d'eau et en changement climatique à l'Université de la Saskatchewan, John Pomeroy, affirme que le taux d’humidité enregistré dans les régions au sud et à l’ouest de Saskatoon est inférieur de 40 % à 80 % à la moyenne saisonnière pour la période d’avril et de mi-juin.

Selon Agriculture et Agroalimentaire Canada, ces régions font face à différents niveaux de sécheresse.

Avec les informations d’Ethan Williams

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...