•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Archives | Quand la musique de Jacques Brel arrive à Vancouver

Ann Mortifee, Pat Rose, Leon Bibb, et Ruth Nichol sur scène ouvrant grand les bras.

Le 29 juin 1972, le théâtre Arts Club présentait pour la première fois la comédie musicale « Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris » avec les artistes Ann Mortifee, Pat Rose, Leon Bibb, et Ruth Nichol et marquait l'histoire théâtrale de Vancouver.

Photo : Vladimir Kermidschief, fournie par Arts Club Theatre Company

Marie-Hélène Robitaille

Il y a 50 ans, le théâtre Arts Club présentait pour la première fois la comédie musicale Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris et marquait l'histoire théâtrale de Vancouver.

C’est le 29 juin 1972 que l'Arts Club présentait pour la première fois les chansons de Jacques Brel, en anglais, au public vancouvérois. Le succès a été tel que la production qui devait être présentée un seul mois tient l’affiche durant sept mois consécutifs!

Au lendemain de la première du spectacle, le critique du Vancouver Sun, Max Wyman, écrivait : « Brel is alive and could change your life  » (Brel est vivant et pourrait changer votre vie).

Il se doutait déjà que la production pourrait rester à l'affiche pendant plusieurs mois.

Les artistes Pat Rose, Ann Mortifee, Leon Bibb et Ruth Nichols sur la scène de l'Arts Club en 1972.

Le 29 juin 1972, le théâtre Arts Club présentait pour la première fois la comédie musicale « Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris » et marquait l'histoire théâtrale de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Archives

Présentation à New York en 1968

Créé par l'auteur-compositeur-interprète Mort Shuman et l'auteur Eric Blau, le spectacle Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris est présenté pour la première fois à New York en 1968. Il fait connaître l'œuvre de Jacques Brel à un public anglophone à travers 22 chansons traduites qui s'enchaînent dans un tour de chant théâtral.

Cette première production américaine est restée à l'affiche pendant plus de quatre ans. Elle a ensuite été adaptée par diverses compagnies théâtrales à travers le monde.

Né en Belgique le 8 avril 1929, Jacques Brel, figure emblématique de la chanson française, avait arrêté de se produire sur scène en 1967. Il a visité le Québec à de nombreuses reprises entre 1958 et 1966, mais n'est jamais venu dans l'Ouest canadien. Jacques Brel est mort le 9 octobre 1978 en France.

Le succès vancouvérois

File de spectateurs à l'entrée du théâtre Arts Club de la rue Seymour.

Le spectacle au théâtre de la rue Seymour avait attiré un grand nombre de spectateurs (archives).

Photo : Fournie par Arts Club Theatre Company

Pour sa part, la production vancouvéroise présentée en 1972 met en scène les artistes Pat Rose, Ann Mortifee, Leon Bibb et Ruth Nichols. Après six mois de représentations, en décembre 1972, le critique théâtral Christopher Dafoe attribue la popularité du spectacle à la production, mais également à la qualité des chansons de Brel qui amènent les spectateurs à vivre une profonde expérience émotionnelle.

Selon Christopher Dafoe, les spectateurs quittent le théâtre avec le sentiment de pouvoir devenir de meilleures personnes. Il note également que la popularité du spectacle a converti un grand nombre de Vancouvérois au plaisir d'assister à des performances en direct.

Considéré comme étant le premier gros succès théâtral de Vancouver, Jacques Brel is Alive and Well and Living in Paris a propulsé la compagnie théâtrale Arts Club.

Fondé en 1958 comme un club select pour artistes musiciens et comédiens, l'Arts Club a ouveret son premier théâtre de 250 places en 1964 rue Seymour, au centre-ville de Vancouver.

Cependant, à la suite du spectacle en hommage à Jacques Brel, la nécessité d'avoir une plus grande salle s'est fait rapidement sentir et la compagnie a ouvert sa saison de 1979-1980 dans un nouveau théâtre à l'île Granville. Aujourd'hui, l'Arts Club compte trois salles de spectacles et est la plus grande compagnie théâtrale dans l'Ouest canadien.

Des retrouvailles

Ruth Nichol, Leon Bibb, Pat Rose, Ann Mortifee sur scène en 1997.

La compagnie de théâtre Arts Club a recréé le spectacle en 1997 pour les 25 ans de l'événement à Vancouver.

Photo :  David Cooper, fournie par Arts Club Theatre Company

Fort de ce succès du passé, l'Arts Club a décidé de remettre sur pied le spectacle une première fois en 1985 pour une semaine de représentations, à guichet fermé au théâtre de l’île Granville.

C’est en1997, à l'occasion du 25e anniversaire de la production de l'Arts Club, que les quatre chanteurs de la production initiale de Vancouver, Pat Rose, Ann Mortifee, Leon Bibb et Ruth Nichols, se rassembleront sur scène une dernière fois. C'étaient des retrouvailles tant pour les Vancouvérois que pour les chanteurs, qui sont maintenant des vétérans du monde du spectacle.

Interviewé par la journaliste Thérèse Champagne à l'occasion du 25e anniversaire de la production, le chanteur Pat Rose souligne l'émotion pour les chanteurs de se retrouver alors qu’ils ont maintenant tous une carrière bien établie.

Les artistes Pat Rose, Ann Mortifee, Leon Bibb et Ruth Nichols sur la scène du Arts Club en 1997.

Les artistes Pat Rose, Ann Mortifee, Leon Bibb et Ruth Nichols recréent le spectacle « Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris » sur la scène du Arts Club en 1997.

Photo : Radio-Canada / Archives

En 2004, l'Arts Club décide de présenter à nouveau sa production porte-bonheur. La distribution est composée de Lovena Fox, Warren Kimmel, Karin Konoval et Matt Palmer, accompagnés de musiciens sur scène.

Cinquante ans, jour pour jour, après la première représentation de Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris, soit le mercredi 29 juin, l'Arts Club souligne l’ anniversaire marquant avec un souper-bénéfice, dont les billets à 225 $ ont tous été vendus.

Bien que Jacques Brel ait passé les dernières années de sa vie en Polynésie française avant sa mort en 1978, le titre du spectacle Jacques Brel is Alive and well and Living in Paris est toujours demeuré inchangé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !