•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plan d’action de 515 M$ pour améliorer les services de santé à T.-N.-L.

Le plan Accord sur la santé pour Terre-Neuve-et-Labrador recommande aussi la création d'un revenu de base garanti et dépend notamment de l'augmentation des transferts fédéraux en santé.

Une ambulance qui arrive à un hôpital durant la nuit.

Le plan d’action Accord sur la santé pour Terre-Neuve-et-Labrador dépend notamment d’un soutien financier accru du gouvernement fédéral.

Photo : CBC

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador rend public un rapport indépendant détaillant la marche à suivre pour améliorer les services de santé dans la province. Il souhaite notamment fusionner les services d'ambulance et établir un service d'urgence virtuel.

Le plan d’action Accord sur la santé pour Terre-Neuve-et-Labrador recommande 515 millions de dollars en nouvelles dépenses sur 10 ans dans le but de complètement repenser la prestation des services offerts aux résidents.

Il veut aussi voir la création d’un revenu de base garanti qui pourrait coûter 850 millions par année.

Le plan d’action dépend notamment d’un soutien financier accru du gouvernement fédéral.

La mise en œuvre de l'Accord sur la santé de Terre-Neuve entraînera des coûts à court terme, mais elle permettra de réaliser des gains d'efficacité et d'obtenir de meilleurs résultats en matière de santé à long terme, indique les co-auteurs du plan, le Dr Pat Pafrey et la sœur Elizabeth Davis.

Le coût de l'inaction sera beaucoup plus élevé, car nos résultats en matière de santé ne s'amélioreront pas et le système de santé deviendra encore moins viable, disent-ils.

La plupart des dépenses dans les 5 prochaines années

La plupart des dépenses auraient lieu dans les cinq premières années du plan. En 2024, le comité prévoit environ 100 millions en nouveaux coûts en une seule année.

Le document détaille 59 actions, notamment :

  • la fusion des différents services d’ambulance pour créer un système provincial;
  • la création d’un service d’ambulance aérien provincial disponible 24 heures sur 24;
  • la création d’un système provincial pour les services de laboratoire;
  • l’établissement d’un service d'urgences virtuel qui serait utilisé à l’échelle provinciale.

Il y a aussi des recommandations sur l’amélioration des services dans les établissements de soins de longue durée et la réorganisation des services dans les 23 hôpitaux et cliniques publiques de la province.

Selon l’association médicale de la province, 125 000 Terre-Neuviens-et-Labradoriens, soit près du quart de la population provinciale, n’ont pas de médecin de famille. Depuis des années, le gouvernement provincial libéral tente d’améliorer et d’investir davantage dans les services virtuels afin de réduire la pression sur les hôpitaux.

Un revenu de base garanti proposé

Le rapport recommande aussi la création d’un revenu de base garanti, un programme qui coûterait environ 845 millions de dollars par année. Un revenu garanti de base consiste à verser un montant minimal sans condition à tous les citoyens afin de s'assurer que chacun dispose d'un revenu.

Le comité souligne qu’un revenu de base garanti réduirait l’insécurité alimentaire et permettrait aussi aux résidents de se trouver un meilleur logement. Ces facteurs peuvent avoir une incidence réelle sur la santé de la population même s'il ne s'agit pas de services de santé, indique le rapport.

Dans la même veine, le comité souligne les impacts du changement climatique sur la santé des résidents et l’importance des programmes et de la planification concernant les catastrophes naturelles.

Le comité indique dans sa dernière recommandation que le gouvernement provincial doit passer à l’action immédiatement sur les initiatives nécessaires pour retravailler les services communautaires, les soins de longue durée et le système hospitalier.

Le gouvernement provincial affirme dans un communiqué qu’il doit analyser le plan d’action et qu’il déterminera les prochaines étapes dans les semaines à venir.

Selon le document, Terre-Neuve-et-Labrador, qui compte un énorme territoire, mais seulement 520 000 habitants, est la province avec l’espérance de vie la moins élevée au Canada. Elle a aussi le plus haut taux de mortalité liée aux maladies cardiaques, au cancer et aux AVC.

Le gouvernement provincial dépense le plus par habitant pour fournir les services de santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...