•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’atelier culturel en rappel | Explorer les grands espaces

Cet été, L'atelier culturel vous offre l'occasion de redécouvrir des artistes rencontrés dans la dernière année qui présentent des similitudes dans leur démarche artistique. Dans cette sélection, voici des créateurs inspirés par les grands espaces.

Montage photo de Jocelyn Pettit et sa mère, Kenan Olivier, Jean-François Godbout et Annette Campagne.

Jocelyn Pettit et sa mère, Kenan Olivier, Jean-François Godbout et Annette Campagne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Sortir des cadres, décloisonner son art, magnifier une performance par l'environnement qui l'entoure. Voici des artistes pour qui l'aventure et le quotidien se combinent de manière originale : trouver sa constance d'écriture sur la route, faire résonner sa musique dans les hauteurs, donner de la fluidité aux lignes d'horizon sur sa toile et tirer une mélodie de sa terre familiale.

Jocelyn Pettit, souriant, tenant son violon face à la caméra. Elle prend la pose devant un paysage de montagnes.

La violoniste Jocelyn Pettit a interprété sa pièce Ruisseaux des rues au sommet du mont Habrich.

Photo : Radio-Canada

Transporter sa musique au sommet

La violoniste de 27 ans Jocelyn Pettit transporte sa musique tout en haut des montagnes de sa ville natale, Squamish, en Colombie-Britannique, le temps d'interpréter Ruisseaux des rues, un hommage aux bonheurs simples et aux beautés de la vie.

Kenan et son amoureuse Alejandra sur une route.

Kenan et son amoureuse Alejandra

Photo : Radio-Canada / Genevieve Tardif-Edm

Déployer sa plume sur la route

À 36 ans, Kenan Derbent Olivier a choisi de changer de mode de vie pour donner libre cours à sa passion : l'écriture. Et c'est sur la route, en compagnie de sa conjointe et précieuse alliée, Alejandra, qu'il puise son inspiration créatrice.

L'artiste Jean-François Godbout applique de la peinture sur sa toile

J’ai quitté l’aspect figuratif et le référent figuratif et je me suis lancé pleinement dans l’abstraction des barres verticales et horizontales. Jean-François Godbout

Photo : Radio-Canada / Denis Chamberland

Avoir le champ libre

Après une pause de 19 ans, l'artiste Jean-François Godbout, établi à Winnipeg, a renoué avec la peinture, délaissant le figuratif pour l'abstrait, et s’inspirant des lignes horizontales et verticales du paysage des plaines.

La ferme tout près de Willow Bunch où a grandi Annette Campagne demeure une grande source d’inspiration et continue de forger son identité et son regard sur le monde.

Trouver le bonheur dans les plaines

La ferme tout près de Willow Bunch où a grandi Annette Campagne demeure une grande source d’inspiration et continue de forger l'identité de cette artiste fransaskoise et son regard sur le monde.

J’ai adoré grandir sur cette ferme. Il y avait tout l’espace au monde. Il y avait le silence, les couchers de soleil et un sens d’appartenance que j’ai rarement retrouvé ailleurs.

Avec sa chanson Terre mère, l’artiste fransaskoise partage son profond attachement à cette terre qu’elle considère abondante, bienveillante et bien vivante.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !