•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux randonneurs sauvés près de la rivière Tartigou à Saint-Ulric

Un sauvetage nautique.

Le service de Sécurité incendie de la Ville de Matane et le Service régional de sécurité incendie de la MRC de La Matanie ont porté assistance à deux hommes tombés dans une rivière à Saint-Ulric.

Photo : Gracieuseté : MRC de La Matanie

Alice Proulx

Une randonnée aux abords de la rivière Tartigou, à Saint-Ulric, a frôlé le drame dimanche dernier. Deux jeunes hommes, dont un qui est tombé à l'eau, ont été sauvés par les pompiers de la Ville de Matane et de la MRC de La Matanie.

Les deux jeunes hommes étaient en randonnée en forêt et ils faisaient de la photographie. Puis ils se sont aventurés près de l’eau et un des deux a perdu pied dans la rivière et il est parti avec le courant. Le deuxième a tenté de le secourir, en vain, raconte le directeur du Service régional de sécurité incendie de la MRC de La Matanie (SRSI), Jimmy Marceau.

Vers 15 h, une escouade de cinq pompiers du service de Sécurité incendie de la Ville de Matane (SSI) a été appelée à intervenir.

Ils ont procédé à un sauvetage nautique auprès d'un premier randonneur.

La caserne des pompiers

Les pompiers de la caserne de Matane se sont rendus sur les lieux en premier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Puisque le SSI n'avait pas les équipements nécessaires pour porter assistance au second randonneur, neuf pompiers du SRSI, spécialisés en sauvetage sur paroi rocheuse, se sont aussi rendus sur place vers 17 h.

Un des deux randonneurs était parti plus loin. Il a réussi à se réfugier sur un amas de roches sur le long de la rivière, mais c’était trop escarpé pour qu’il soit capable de sortir par lui-même, poursuit M. Marceau.

Des cordes, des harnais, des mousquetons et un cacolet ont été requis pour réaliser les sauvetages.

Des sauvetages complexes

Jimmy Marceau indique que les pompiers des deux équipes ont eu à surmonter quelques défis lors de ces opérations de sauvetage.

On n’a pas pu se rendre en VTT, donc on a dû partager tous les équipements entre les sauveteurs pour les transporter dans des sentiers. À un moment donné, il n’y avait plus de sentier, donc on a dû en faire un pour se rendre sur la crête pour pouvoir aller chercher la personne, souligne-t-il.

« On a eu une bonne collaboration, ça a été un franc succès. »

— Une citation de  Jimmy Marceau, directeur du Service régional de sécurité incendie de la MRC de La Matanie

Tout est bien qui finit bien

En moins d'une heure, les deux randonneurs ont été rapatriés et placés en sécurité.

Selon Jimmy Marceau, les deux personnes avaient des blessures mineures.

Celui qui était dans l'eau n’était pas blessé. Il était plus en hypothermie et surtout, avec la saison des mouches qu’on a présentement, il avait beaucoup de piqûres de mouches, donc dans notre trousse on avait un peu d’huile à mouche pour pouvoir le protéger le temps qu’on procédait à l’installation des équipements pour le remonter, souligne-t-il.

Jimmy Marceau.

Jimmy Marceau a participé au sauvetage.

Photo : Gracieuseté : MRC de La Matanie

M. Marceau rappelle que ces types de sauvetage sont plutôt rares dans la région, mais que les diverses équipes de pompiers des MRC sur le territoire sont équipées pour intervenir.

Avec les informations de Kim Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !