•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré la chute des cryptomonnaies, le géant Binance recrute 2000 personnes

L'homme parle sur scène lors d'une conférence. Derrière lui, un écran affiche le logo de Binance.

Changpeng Zhao, le patron de Binance

Photo : Reuters / Darrin Zammit Lupi

Agence France-Presse

Le patron de la plateforme d'échange de cryptomonnaies Binance a annoncé mercredi ajouter 2000 membres à son personnel, allant à rebours d'autres entreprises du secteur, actuellement secoué par le plongeon du cours des devises virtuelles.

Ce n'était pas facile de dire non aux publicités du Super Bowl, au nommage publicitaire de stades, à de gros accords de partenariat il y a quelques mois, mais nous l'avons fait, a écrit sur Twitter l'entrepreneur canadien d'origine chinoise Changpeng Zhao, en référence aux choix d'autres plateformes de cryptomonnaies comme Crypto.com.

Aujourd'hui, nous embauchons 2000 personnes pour combler des postes vacants à Binance, a ajouté celui qui se fait appeler CZ.

Il prend cette décision au moment où d’autres grands noms du secteur des cryptomonnaies procèdent au contraire à des licenciements alors qu'ils font face à une conjoncture difficile.

C'est notamment le cas de Coinbase, qui a annoncé mardi la suppression de 18 % de ses effectifs, soit 1100 postes. Les plateformes Crypto.com et BlockFi se sont également séparées d'une partie de leur personnel.

Contrairement à Coinbase, cotée aux États-Unis depuis 2021, Binance, plus grande plateforme d'échanges de cryptomonnaies sur le plan du volume, n'est pas cotée en Bourse et ne communique pas le nombre total des membres de son personnel.

Quitte ou double

Plombée par le manque d'appétit sur le marché pour les actifs à risque, la valeur des cryptomonnaies est en chute libre depuis plusieurs mois.

Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, a dégringolé d'environ 70 % par rapport à son record atteint en novembre dernier. Jeudi, il se rapprochait du plancher symbolique de 20 000 dollars américains (près de 26 000 dollars canadiens), un niveau sous lequel il n'est pas descendu depuis plus d'un an et demi.

Malgré ces vents contraires, Binance voit l'avenir avec optimisme. Binance va continuer à recruter des talents, dont beaucoup de personnes qui sont actuellement au chômage et recherchent leur prochain emploi, a commenté Lil Read, analyste pour le cabinet GlobalData.

La vision de Binance est plus claire : tandis que les autres licencient, eux embauchent. Cet état d'esprit va mettre Binance en position favorable pour aborder un avenir qui sera à coup sûr plein d'incertitudes, ajoute l'experte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !