•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voie de contournement de Lac-Mégantic : Transport Canada veut rassurer le public

Une traverse ferroviaire à Lac-Mégantic.

Les citoyens ont été invités à une journée d'information sur la voie de contournement de Lac-Mégantic (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

La voie de contournement de Lac-Mégantic représente un projet controversé. Les citoyens du secteur ont été invités à poser leurs questions sur le projet à Transport Canada et à différents acteurs dans le dossier, dont le Canadien Pacifique, dans le cadre d’une journée d’information organisée mardi.

En début de journée, la mairesse Julie Morin a indiqué que ce genre de séance d’information était crucial pour rassurer les résidents du secteur.

« C’est un dossier qui est sensible. [...] La tension a monté depuis environ six mois. C’est normal, c’est un processus normal. Effectivement qu’il y a des inquiétudes et des questions légitimes. »

— Une citation de  Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

La citoyenne de Lac-Mégantic Josée Morin, qui a assisté à l'événement, ne s’est pas dite convaincue par sa journée. Elle possède un terrain à Nantes, où doit passer la future voie de contournement.

Selon elle, les citoyens n’ont pas été assez consultés quant au projet auquel elle s’oppose. Elle indique que la séance d'information a confirmé que la voie actuelle est sécuritaire.

La mairesse nous dit tout le temps que c’est pour notre sécurité. Je me suis informée. J’ai demandé si la voie actuelle était sécuritaire. Ils m’ont dit que oui, la voie actuelle est très sécuritaire, souligne-t-elle.

« Je leur ai demandé : "Pourquoi une voie de contournement alors?" »

— Une citation de  Josée Morin, citoyenne de Lac-Mégantic

Le porte-parole de la Coalition des citoyens engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, s’est aussi montré partagé quant à l’événement. Rappelons que la Coalition a récemment retiré son appui au projet de voie de contournement.

Malheureusement, je n’ai rien appris de nouveau. Ma question était liée principalement à la sécurité. Je voulais vérifier si, effectivement, les trains vont passer à 65 km/h en plein milieu du parc industriel, et mes trois sources ont confirmé que c’était l’information qu’elles avaient. [...] J’étais un peu déçu de cette réponse-là, indique-t-il.

Sur place, il dit avoir remarqué une certaine contestation citoyenne.

La majorité des gens que j’ai rencontrés, c’étaient plus des gens qui étaient contre le tracé proposé. À l’heure où j’y suis allé, la majorité, c’était des gens qui contestaient un peu le projet sur la table. Par contre, plusieurs veulent un projet de voie de contournement, constate-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !