•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba veut saisir la maison d’un enseignant accusé d’agression sexuelle

M. McKay souriant.

Kelsey Albert Dana McKay, 51 ans, enseignait à l'École secondaire Churchill et au Collège Vincent-Massey de Winnipeg au moment des faits présumés.

Photo : Twitter/VMC Trojans Football

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba veut saisir la maison d'un professeur d’école secondaire, qui était aussi entraîneur de football, accusé d'avoir agressé sexuellement des élèves.

Le gouvernement demande à la Cour du Banc de la Reine de lui permettre de prendre possession de la maison de Kelsey Albert Dana McKay en vertu de la Loi sur la confiscation des biens criminels.

M. McKay fait face à des accusations d'agression sexuelle, de contacts sexuels et de leurre concernant huit anciens élèves qu'il a entraînés à l'École secondaire Churchill et au Collège Vincent-Massey de Winnipeg.

Aucune des accusations n'a été prouvée en cour et M. McKay n'a pas encore enregistré de plaidoyer.

La Loi provinciale permet au gouvernement de saisir les biens qui sont les produits d'un crime ou qui ont été utilisés pour en commettre un, même dans les cas où il n'y a pas de condamnation criminelle.

Le directeur de la confiscation des biens criminels allègue que la maison de Kelsey Albert Dana McKay est un élément clé de ses crimes présumés puisqu'il s'agit d'un endroit privé où emmener les plaignants.

Le bien immobilier a servi de lieu unique sur lequel le défendeur avait un contrôle et un accès exclusifs, est-il écrit dans une déclaration du directeur de la confiscation des biens criminels.

M. McKay n'a pas encore répondu à la plainte. Aucun avocat n'est mentionné dans les documents judiciaires.

Le gouvernement du Manitoba vend les biens saisis et redistribue l'argent à des programmes de prévention du crime.

Depuis 2009, quelque 20 millions de dollars ont été versés à des entités telles que des services de police, Échec au crime et des groupes communautaires sans but lucratif.

Kelsey Albert Dana McKay , âgé de 51 ans, a été arrêté en avril après que cinq plaignants eurent allégués avoir été agressés sexuellement alors qu'ils étaient étudiants et jouaient au football de 2004 à 2011.

D'autres accusations ont été portées deux semaines plus tard, après que trois autres personnes se soient manifestées.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.