•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accessibilité au vote : Hamilton présente de nouvelles mesures

Une affiche jaune qui dit : Votez ici.

Le taux de participation aux dernières élections provinciales représente un creux historique. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

Radio-Canada

La Ville de Hamilton présente de nouvelles mesures pour encourager les personnes admissibles à voter aux élections municipales de l'automne. Ces mesures visent à contrer la faiblesse du taux de participation observée aux dernières élections provinciales.

Selon un porte-parole de la Ville, Hamilton continue de se concentrer sur l'amélioration de l'accès et la réduction des obstacles pour les personnes admissibles à voter lors des élections municipales du 24 octobre. Ce jour-là, les résidents voteront pour les conseillers municipaux, le maire et les commissaires d'école.

Ces efforts comprennent de nouvelles façons de voter, c'est-à-dire par la poste et aux bureaux de vote situés dans des établissements postsecondaires ainsi qu'à d'autres endroits pour faciliter l'accès aux étudiants, aux groupes en quête d'équité et aux populations vulnérables, a écrit Andrea Holland, porte-parole du greffier municipal, dans un courriel envoyé à CBC.

Mme Holland affirme que la Ville mettra sur pied un programme d'engagement ciblé au cours des prochaines semaines, qui se poursuivra jusqu'aux élections.

Faible taux de participation

Les premières données d'Élections Ontario indiquent que les élections provinciales du 2 juin pourraient avoir connu le plus faible taux de participation dans la province depuis la Confédération.

Selon les données d'Élections Ontario, environ 43,03 % des électeurs admissibles ont voté, soit environ 4,6 millions des 10,7 millions d'électeurs potentiels de la province. Les progressistes-conservateurs ont obtenu environ 40,8 % de ce vote pour envoyer 83 députés à Queen's Park, bien qu'avec environ 414 000 votes de moins qu'en 2018.

Le creux précédent remonte à 2011, alors qu'environ 48,2 % des électeurs admissibles s'étaient rendus aux urnes et que le Parti libéral de Dalton McGuinty avait formé un gouvernement minoritaire.

Logistique du vote

Clifton van der Linden, professeur adjoint de sciences politiques à l'Université McMaster de Hamilton et fondateur de Vox Pop Labs - créateur de la boussole électorale de Radio-Canada - affirme que la question de la participation électorale est complexe.

M. van der Linden pense que les récentes élections provinciales de l'Ontario ont été menées de manière assez efficace par Élections Ontario, malgré certaines plaintes - principalement à Toronto - concernant l'accès aux bureaux de vote.

Néanmoins, nous avons vu le taux de participation le plus bas pour une élection provinciale dans l'histoire de l'Ontario, malgré le fait qu'Élections Ontario a offert plusieurs des mesures qui pourraient aussi être offertes aux électeurs municipaux de Hamilton cet automne, a déclaré M. van der Linden à CBC.

Il semble déraisonnable d'attribuer le résultat exclusivement, ou même de manière prédominante, à la logistique du vote.

Toutefois, M. van der Linden estime que les mesures proposées par la Ville de Hamilton peuvent effectivement émanciper des segments de la population pour lesquels le vote aux élections municipales était jusqu'à présent inaccessible, et [que] cela pourrait faire pencher la balance dans certains quartiers.

Selon M. van der Linden, le problème plus profond qui pèse sur la participation électorale est un sentiment d'apathie dû à une perte de confiance dans l'intégrité de notre système démocratique. Ce sentiment est particulièrement prononcé sur le plan municipal, où la connaissance des candidats est particulièrement faible.

La Ville de Hamilton précise que les personnes qui souhaitent présenter leur candidature à titre de maire, de conseiller municipal ou de conseiller scolaire doivent s'inscrire avant le 19 août.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !