•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison est emportée par un glissement de terrain à La Baie

En avril dernier, des blocs de béton avaient été installés de manière préventive, pour renforcer le talus.

En avril dernier, des blocs de béton avaient été installés de manière préventive, pour renforcer le talus.

Photo : Radio-Canada / Pascal Girard

Radio-Canada

Une maison à La Baie a été emportée par un important glissement de terrain en soirée lundi. Elle a complètement culbuté pour atterrir sur le toit. Il s'agit de l'une des trois maisons qui avaient été évacuées en avril dernier, sur la 8e Avenue.

Il n'y a pas eu de blessé ni de dommages matériels sur d'autres résidences, a indiqué sur place le porte-parole de la Ville de Saguenay, Dominic Arseneau.

Les pompiers et les policiers se sont rendus sur place peu avant 20 h. Ils ont mis en place un périmètre de sécurité. En soirée, 21 résidences ont été évacuées sur l'avenue du Parc et la terrasse Bellevue, situées plus haut derrière les maisons évacuées il y a plus d'un mois. Trois autres résidences situées à proximité de la maison emportée par le glissement ont aussi été évacuées. Les résidents ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

La maison est tombée sur le terrain voisin.

La maison est tombée dans la rue.

Photo : Facebook

En début de soirée, le talus où se trouvaient les résidences évacuées depuis plus d'un mois s'est décroché. Il y a eu une assez grosse coulée de terre, a mentionné Dominic Arseneau, précisant que la quantité de terre est impressionnante sur place.

C'est un secteur où on avait une problématique au niveau du mouvement de sol. On avait évacué trois résidences dernièrement et on avait mis un mur de protection au cas où il arriverait quelque chose. Ce soir, on a vu que ce que l'on craignait est arrivé. Le talus a décroché. Il y a une des résidences qui a fait un bout, qui a renversé complètement sur le toit, explique le chef de division du service incendie, Christian Fillion, précisant que les fortes pluies pourraient être à l'origine du glissement de terrain.

Le chef de division Christian Fillion a mentionné que les résidents évacués avaient été pris en charge par la Croix-Rouge.

Le chef de division Christian Fillion a mentionné que les résidents évacués avaient été pris en charge par la Croix-Rouge.

Photo : Radio-Canada / Pascal Girard

La 8e Avenue, qui était déjà fermée en raison des blocs de béton, a été complètement bloquée à cause du glissement de terrain. D'ailleurs, le muret de béton qui avait été aménagé en avril dernier a empêché la coulée de terre d'atteindre les résidences de la 9e Avenue.

Les résidents de la maison emportée avaient été évacués en avril dernier, en même temps que ceux de trois autres maisons et de deux logements. Le ministère des Transports avait à ce moment détecté des fissures inquiétantes dans le talus de l’ancien secteur de Port-Alfred. Depuis, les résidents des deux maisons évacuées avaient pu les réintégrer sur la 9e Avenue. C'est justement à côté de l'une de ces résidences, que la course de la maison s'est arrêtée, à quelques mètres seulement.

La firme Englobe sera en charge des éventuelles expertises, afin de déterminer la suite des événements et le périmètre de sécurité à conserver, a mentionné lundi soir, par voie de communiqué, la Ville de Saguenay.

Avec les informations de Pascal Girard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !