•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Il y a 40 ans débutait Avis de recherche, l’émission des retrouvailles

Chargement de l’image

Les animateurs de l'émission « Avis de recherche », Gaston L'Heureux et Aline Desjardins, le 19 septembre 1985

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Radio-Canada

Le 14 juin 1982, Radio-Canada présentait une toute nouvelle émission estivale qui allait connaître un grand succès : Avis de recherche. D’abord animée en solo par Gaston L’Heureux, puis avec la coanimatrice Aline Desjardins à partir de la seconde année, l’émission avait la particularité de faire vivre des retrouvailles mémorables à ses invités.

Le père Ambroise Lafortune, animateur bien connu de la télévision de Radio-Canada, est le premier à se prêter au jeu.

Dans cet extrait, Gaston L’Heureux présente son invité et le concept de l’émission importé de la France. Nous en devons la conception à Patrick Sabatier et Roger Pradines.

Première émission d’Avis de recherche. Gaston L’Heureux reçoit comme invité le père Ambroise Lafortune.

Si le concept est le même, le rythme et le style sont différents. Alors qu’en France, l’émission épouse plus une formule d’émission de variétés saccadée, la version québécoise tient plus du talk-show et se déroule sous le ton de la confidence.

Les camarades de classe de l'invité de la semaine sont priés de communiquer avec l'équipe en studio pour révéler un aspect, une facette de la personnalité de l'invité et raconter une anecdote le concernant. Le tout commence le lundi avec une photo de classe de collège et se termine le vendredi avec une reproduction de la photographie de tous les camarades de l'invité qui ont participé à ces joyeuses retrouvailles.

« Une formule qui, en plus du suspense, nous dévoile toutes sortes de traits inconnus de ces invités fort connus. »

— Une citation de  Gaston L’Heureux

Dès sa première année de diffusion, l’émission séduit un public de plus en plus nombreux. Même si elle est présentée à l’heure du midi les jours de semaine, Avis de recherche récolte en moyenne 700 000 auditeurs par jour de diffusion.

Le succès est tel que Radio-Canada décide de prolonger l’émission après la belle saison et de la diffuser à heure de grande écoute les soirs de semaine à 18 h 30. À partir de ce moment, Avis de recherche ira, à plusieurs reprises, chercher le million de téléspectateurs.

Si la personnalité volubile, sympathique et chaleureuse de l’animateur joue pour beaucoup dans le succès de l’émission, l’autre ingrédient secret est sans contredit que cette variété réussit bien souvent à émouvoir.

C’est le cas lorsque Janette Bertrand participe à Avis de recherche le 3 septembre 1982.

Retrouvailles de Janette Bertrand avec ses anciennes compagnes de classe. L’émission est animée par Gaston L’Heureux.

La grande communicatrice y retrouve ses amies du Pensionnat Mont-Royal. En voyant les photos très grand format sur les murs, elle retourne dans ses souvenirs d’enfance et exprime qu’elle ne se sentait pas toujours très bonne en classe. Les larmes ne sont pas loin… Pleure, j’ai des mouchoirs en quantité, lui dit doucement l’animateur.

C’est en septembre 1983 qu’Aline Desjardins se joint à Gaston L’Heureux pour coanimer l’émission.

Le rôle principal de l’animatrice est de parcourir le Québec avec deux équipes à la recherche de témoignages de personnes qui ne peuvent venir en studio. Chaque vendredi, elle coanime l'émission avec Gaston L’Heureux et situe le cadre dans lequel les entrevues qu'elle a enregistrées se sont déroulées.

« Il faut bien comprendre que cette émission ne vise pas à raconter la vie des personnes invitées, mais à faire découvrir des traits de caractère que nous ne connaissions pas et nous révéler des anecdotes souvent très drôles. »

— Une citation de  Gaston L’Heureux

René Lévesque raconte une anecdote du temps où il était journaliste et retrouve certains collègues. L’émission est animée par Gaston L’Heureux et Aline Desjardins.

Le premier ministre québécois René Lévesque ouvre la saison 1984-1985. Le 24 septembre 1984, il retrouve certains collègues et raconte une histoire de l'époque où il était jeune journaliste.

L’émission demande un important travail de recherche, effectué entre autres par des recherchistes comme Odile Magnan et Hélène Deslauriers. Les réalisateurs Normand Mathon, Jacques Demers et Jean Collard font également partie de l’équipe.

Dernière émission d’Avis de recherche. Des collègues de Radio-Canada surprennent Gaston L’Heureux avec des cadeaux et une chanson d’au revoir.

En 1986, le populaire animateur Gaston L’Heureux, qu’on avait aussi pu voir à la coanimation des Coqueluches et d’Au masculin, quitte Radio-Canada pour aller animer une émission au tout nouveau réseau Télévision Quatre-Saisons (TQS).

Le 13 juin 1986, c’est lui qui fait l’objet d’un avis de recherche. L’équipe le célèbre en lui chantant ses adieux et il est à son tour gagné par l'émotion.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.