•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon en tête des villes avec une présence accrue de COVID-19 dans ses eaux usées

Un homme portant un masque dans les rues.

Saskatoon a enregistré une hausse de 134,2 % de la charge virale du coronavirus dans ses eaux usées.

Photo : (Evan Buhler/The Canadian Press)

Radio-Canada

Une semaine après que l’analyse des eaux usées à Saskatoon et à North Battleford a révélé une baisse de la charge virale du coronavirus, la tendance est maintenant à la hausse dans ces deux villes, selon le rapport de l’Université de la Saskatchewan.

À Saskatoon, la charge virale du coronavirus a augmenté de 134,2 %, ce qui représente une hausse importante par rapport aux résultats de la semaine précédente.

Selon les chercheurs de l'Université de la Saskatchewan, il s’agit de la charge virale la plus élevée enregistrée dans l’analyse des eaux usées dans la Ville des Ponts, depuis le 13 mai 2022.

Un tableau présentant les données de la charge virale du coronavirus dans les eaux usées à Saskatoon.

Un tableau présentant les données de la charge virale du coronavirus dans les eaux usées à Saskatoon.

Photo : Universite de la Saskatchewan

Les chercheurs notent également une hausse de la charge virale de 28,9 % dans les eaux usées de North Battleford. Malgré cette augmentation, ils affirment que les données enregistrées font partie des six bilans démontrant une faible charge virale dans les eaux usées depuis le début de la vague Omicron à North Battleford.

Contrairement à Saskatoon et à North Battleford, Prince Albert affiche maintenant une baisse de la charge virale de ses eaux usées de 28,1 % , toujours pour la même période.

Lors du précédent rapport, la Ville avait enregistré une hausse de 49,9 %, à l’inverse de Saskatoon et de North Battleford, où la tendance était à la baisse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !