•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 200 M$ seront investis dans le réseau électrique de l’Estrie

Des pylônes et des fils électriques de SaskPower en bordure de Regina, en Saskatchewan, le 11 mai 2022.

Le réseau de transport, composé de pylônes en bois, sera remplacé par des pylônes métalliques. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Hydro-Québec prévoit moderniser tout le réseau de transport électrique de la région de l’Estrie au cours des prochaines années.

Des représentants de la société d'État étaient en Estrie ce lundi pour faire le point sur les différents projets qui toucheront la région. Le réseau actuel, construit dans les années 1940, arrive à ses limites de capacité, et risque de ne plus répondre aux besoins grandissants de la communauté dans les prochaines années.

« C’est plusieurs investissements qu’on va faire sur le réseau de transport en Estrie qui vont s’échelonner sur une dizaine, voire une quinzaine d’années, qui vont vraiment servir à venir fiabiliser le réseau et s’assurer d’avoir une capacité pour répondre à court, moyen et long terme à la demande électrique. »

— Une citation de  Olivier Bergeron, chef planification des réseaux régionaux pour Hydro-Québec

Poste de transformation de Bonsecours

Le premier projet de cette modernisation est celui du poste de Bonsecours, évalué au coût de 150 à 200 millions de dollars. Ces investissements permettent de passer d’une ligne 49 kilovolts (kV) à une ligne de 120 à 230 kV. L’Estrie aura besoin de moins de lignes électriques pour transporter la même quantité d’énergie.

À terme, on espère aussi réduire le nombre de postes [de transformation], donc les empreintes au sol, parce que dans un même poste, on est capables d’aller fournir plus de gens, explique le chef planification, Olivier Bergeron.

Le tracé final, d’une longueur de 20 km, a été établi à la suite de consultations effectuées par Hydro-Québec avec les citoyens et les municipalités. Hydro-Québec rencontrera les propriétaires touchés par les futures lignes cette semaine.

Des séances d’information sont aussi offertes aux citoyens ayant des questions, les mardi 14 juin et mercredi 15 juin à l’hôtel Estrimont d’Orford.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !