•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application pour réduire le gaspillage alimentaire à Ottawa et à Gatineau

Des gens devant des étalages de fruits, de légumes et d'autres produits alimentaires.

L'épicerie Nu Grocery, à Ottawa, fait partie des entreprises qui se sont inscrites à l'application Too Good To Go (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une application qui vise à réduire le gaspillage alimentaire des entreprises a été lancée cette semaine à Ottawa et à Gatineau.

Les épiceries et restaurants de la région peuvent maintenant créer un compte dans Too Good To Go. Le but? Éviter que des denrées se retrouvent à la poubelle en vendant des sacs surprises au rabais à la fin de chaque journée.

L’application a été lancée le 9 juin. En l’espace de quelques jours, presque 100 entreprises à Ottawa s’y sont inscrites, affirme la compagnie.

C’est une solution qui est avantageuse pour tout le monde, dit Jon Martin, vice-président de la gestion des franchises pour la boulangerie Maverick’s Donuts, l’une des entreprises participantes.

Jon Martin tient une boîte de beignes.

Jon Martin, propriétaire de quatre franchises de Maverick's Donut.

Photo :  CBC / Krystalle Ramlakhan

C’est avantageux à la fois pour les clients, pour les entreprises et pour l’environnement, souligne-t-il.

Pour celui qui est aussi propriétaire de quatre franchises de Maverick’s Donuts, où les beignes sont faits le jour même, s’inscrire à Too Good To Go était une évidence. Par le biais de l’application, l'entreprise offre des boîtes de six pâtisseries aux saveurs surprises pour le tiers du prix courant.

À la fin de chaque journée, nous congelons [les beignes] et les clients peuvent venir les acheter le lendemain pour un prix réduit, dit-il.

Une formule pour réduire la production de déchets

Toutes les boîtes de denrées vendues sur Too Good To Go sont des surprises, c’est-à-dire que les clients les achètent sans savoir quels aliments se retrouveront à l’intérieur.

Selon le directeur national de Too Good To Go, Sam Kashani, cette formule est particulièrement importante pour permettre aux entreprises de réduire leurs déchets.

Alors que les entreprises ne savent pas toujours quels aliments resteront sur les tablettes à la fin de la journée, les sacs surprises leur permettent vraiment de donner une utilité à leurs denrées de trop, et ils permettent aux consommateurs de recevoir un délicieux repas, explique-t-il.

À l’épicerie zéro déchet Nu, les sacs surprises contiennent souvent des produits périssables. La philosophie de ce commerce étant de tout faire pour éviter le gaspillage, s’inscrire à l’application allait de soi, commente sa cofondatrice et PDG, Valérie Leloup.

C’est un outil de plus pour parvenir à notre objectif, se réjouit-elle.

Valérie Leloup devant une rangée de légumes.

La cofondatrice et PDG de l'épicerie Nu Grocery, Valérie Leloup.

Photo :  CBC / Krystalle Ramlakhan

L’épicerie donnait déjà ses invendus ou les vendait au rabais. L’application est le parfait entre-deux, ajoute l’entrepreneure.

Et alors que le prix des aliments gonfle avec l’inflation, souligne Valérie Leloup, avoir la possibilité d’acheter des aliments frais à bas prix permettra aux gens de manger sainement sans trop se préoccuper de leur portefeuille.

Avec les informations de Krystalle Ramlakhan, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !