•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine de travail de quatre jours : entre avantages et inconvénients

Chargement de l’image

Le projet pilote lancé par l'entreprise trifluvienne Diffusion Solutions Intégrées sur l'application d'une semaine de travail de quatre journées porte ses fruits. Toutefois, les responsables doivent faire face à certains défis

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le projet pilote lancé par la compagnie Diffusion Solutions Intégrées relatif à l'application d'une semaine de travail de quatre journées porte ses fruits. Néanmoins, sa mise en œuvre comporte son lot de défis.

La pénurie de main-d'œuvre est sur toutes les lèvres et présente dans presque tous les secteurs d'activité. Conscient que cette situation n'est pas près de se résorber, des entreprises font preuve d'imagination pour attirer la main-d'œuvre et faire la rétention.

L'entreprise Diffusion Solutions Intégrées, spécialisée en développement de logiciels, a décidé il y a six mois, de faire passer la semaine de travail de ces employés de 40 à 32 heures, sans baisse de salaire.

Un projet qui nécessite beaucoup d'adaptation, confie Louis-Philippe Poulin président-directeur général de Diffusion Solutions intégrées. Certains doutes planaient quant à la manière dont les employés s'y prendraient pour faire adéquatement leur travail et procéder à un usage optimal de ce temps réduit, précise le chef d'entreprise. Il indique que chaque équipe est allée de sa propre manière, déterminant leur façon de fonctionner en tenant compte du nombre d'heures imparties.

En dépit des difficultés rencontrées, M. Poulin considère que son projet est une réussite, estimant que 70 % des employés utilisent entièrement le 5h30 de temps personnel payé. Le 30 % restant s'y adonne complètement ou en partie précise-t-il.

« Majoritairement, les gens ont réussi à l'utiliser au complet. On effectue des sondages régulièrement avec nos employés pour déterminer qui l'utilise ou pas, et pour quelle raison. »

— Une citation de  Louis-Philippe Poulin président-directeur général de Diffusion Solutions intégrée

Il y a en qui aiment mieux travailler cinq jours, mais des journées plus courtes, finir plus tôt, plutôt que de dire, j'ai une journée complète, renchérit le chef d'entreprise pour qui la flexibilité est essentielle à la mise en œuvre de cette nouvelle mesure.

Louis-Philippe Poulin voit un privilège dans le fait de bénéficier d'une journée de congé toutes les semaines. Mais dépendant des circonstances, ça se peut que tu ne puisses pas la prendre. Mais à la place, tu vas travailler moins d'heures le reste de la semaine, dit-il.

Des avantages et des inconvénients

Il est vrai que les employés bénéficient de quatre jours de travail sur cinq, il n'en demeure pas moins que certains y entrevoient des difficultés.

« On dit quatre jours, mais si l’on veut être précis, c'est 15 % de temps personnels, donc c'est 5 h 30 de temps personnel par semaine »

— Une citation de  Jessica Roux-Turcotte, chargée de projet interne au sein de Diffusion Solutions intégrée

Madame Turcotte dit devoir faire certains accommodements pour pouvoir concilier son temps de travail et sa vie personnelle. Vu qu'on accueille les employés le lundi, parfois fois, je prévoyais de prendre le lundi, mais là, je veux être là pour la rencontre. Alors souvent, je faisais l'intégration l'avant-midi et je retournais chez moi l'après-midi pour faire mes choses personnelles.

Chargement de l’image

Jessica Rioux Turcotte et Frédéric Beaudoin sont respectivement chargés de projet interne et agent de marketing à Diffusion Solutions Intégrées. Ils affirment que le projet nécessitent de l'adaptation. Ils applaudissent la flexibilité qu'il leur apporte.

Photo : Radio-Canada

Une question d'adaptation

Puisque les partenaires d'affaires sont continuellement sur un horaire de cinq jours, il devient parfois ardu de concilier les congés des employés avec les exigences des clients.

C'est de l'adaptation des deux côtés, avance Frédéric Beaudoin agent de marketing au sein de l'entreprise. Il faut maintenir une ouverture des deux côtés. S'il y a une réunion importante, on y va, on ne rouspète pas. Mais on s'attend aussi à ce que la direction respecte le congé, précise-t-il.

Même si les besoins en logistique ont augmenté, l'entreprise ne compte pas laisser tomber le projet. En contexte de pénurie de main-d'œuvre, l'entrée de CV est très significative. 10 nouveaux employés ont été engagés depuis six mois.

« On ne disposait de pas de poste officiellement affiché. On n'était pas en campagne de recrutement, et on recevait tout de même des CV. »

— Une citation de  Louis-Philippe Poulin président-directeur général de Diffusion Solutions intégrée

Depuis six mois, l'entreprise reçoit des CV de gens hautement qualifiés. Un employé qui avait quitté l'entreprise a dû reprendre son poste, ayant eu vent de l'implantation des quatre jours au sein de l'entreprise.

La flexibilité, pour favoriser la rétention des employés et le bonheur au travail

Selon l'étude jeunesse présentée par la firme Léger en 2022, outre la sécurité d'emploi et le salaire, la possibilité pour les jeunes d'obtenir un horaire flexible constitue un facteur déterminant pour le bonheur au travail.

Jessica Rioux Turcotte n'entend aucunement travailler pour une entreprise qui ne lui accorde pas de la flexibilité. Ça va être difficile, lâche-t-elle. Honnêtement, si je perds mon job demain matin, je vais essayer de me négocier quelque chose, à la limite un 32 heures, je suis prête à assumer la perte de salaire.

Ainsi, la qualité de vie au travail demeure une des préoccupations fondamentales des jeunes travailleurs. Diffusion Solutions Intégrées en a pleinement conscience et offre à ses employés des mesures incitatives qui les retiennent en son sein.

Avec les informations de Magalie Masson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !