•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti libéral de la Colombie-Britannique envisage de changer de nom

Le chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique, Kevin Falcon, debout devant un drapeau de la province lors d'un point de presse à l'Assemblée législative, le 4 mai 2022

Le chef du Parti libéral de la Colombie-Britannique, Kevin Falcon, lors d'un point de presse à Victoria.

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Radio-Canada

Les membres du Parti libéral de la Colombie-Britannique ont approuvé un processus pour peut-être changer le nom de la formation politique et annoncé que des consultations auront lieu dans les prochains mois.

L'annonce rendue samedi lors du congrès du parti à Penticton, qui se termine dimanche et rassemble quelque 800 personnes, précise que tous les membres du parti pourront exprimer leur avis sur ce dossier lors d'un vote qui sera organisé avant la fin de l'année.

Un formulaire en ligne (Nouvelle fenêtre) (en anglais) qui souligne l'importance d'une bonne image de marque leur permet déjà de proposer des idées de noms de parti.

Un parti dont les membres sont de milieux différents et dont les perspectives sont variées le rend meilleur et plus fort, a déclaré dans un communiqué le nouveau chef des libéraux, Kevin Falcon.

Cette décision s’inscrit dans la volonté de M. Falcon de renouveler et de rebâtir le parti en collaboration avec ses membres.

La direction du parti nommera un comité pour mener la procédure de consultation et déterminer l'échéancier.

Selon le député libéral Trevor Halford, qui représente Surrey-White Rock, environ 75 % des délégués ont voté en faveur du lancement de la procédure. Il souligne que le rassemblement du parti à Penticton a des airs de réunion de famille après deux années marquées par la COVID-19.

Cela fait des années qu'un nombre important de membres souhaite voir un changement de nom, dit Mary Polak, une ancienne ministre libérale. Une partie de l'identité d'un parti s'exprime par son nom.

Un parti loin du pouvoir

En février dernier, Kevin Falcon a remplacé Andrew Wilkinson à la tête du parti. M. Wilkinson a démissionné après la défaite des libéraux aux dernières élections provinciales. Le caucus libéral a été réduit à 28 sièges dans une assemblée législative qui en compte 87.

Le Parti libéral de la Colombie-Britannique n’est pas affilié au Parti libéral du Canada ni à tout autre parti fédéral et épouse des principes qui lui sont propres.

Selon sa constitution du 18 avril 2015, le Parti libéral de la Colombie-Britannique se définit comme une formation politique qui souhaite créer une société juste et équitable en s'appuyant sur les libertés individuelles, sur la libre entreprise ainsi que sur des principes de responsabilité économique [et] de développement durable.

Les prochaines élections provinciales sont prévues en automne 2024.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !