•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta connaît son taux de chômage le plus faible depuis 2015

Une femme lisant la section des emplois offerts d'un journal.

Statistique Canada a publié ses données sur l’emploi pour le mois de mai.

Photo : iStock

L’Alberta connaît son plus faible taux de chômage depuis janvier 2015, selon Statistique Canada. Il s'établit à 5,3 % pour le mois de mai, une diminution de 0,6 point de pourcentage par rapport à avril.

Ce recul s’explique en grande partie par la baisse du taux de chômage de longue durée. Alors qu'en avril, le chômage de longue durée comptait pour 31,8 % du chômage total, en mai, il ne comptait plus de pour 23,2 %. Un chômeur de longue durée est une personne à la recherche d'un emploi ou mise à pied depuis 27 semaines ou plus.

L’agence gouvernementale indique que 28 000 personnes ont trouvé un emploi en mai dans la province, soit une augmentation de 1,2 % comparativement à avril.

Avec 60 600 nouveaux travailleurs, l'emploi à temps plein a augmenté de 3,2 %, tandis que le travail à temps partiel a diminué de 7,2 %, avec 33 100 personnes de moins.

Selon Trevor Tombe, professeur d’économie à l’Université de Calgary, l’économie albertaine connaît une progression constante, notamment parce que la pandémie se fait de moins en moins sentir.

Économiquement, les derniers mois ont été particulièrement bons en Alberta avec un taux de chômage de 5.3 % [...] On est pratiquement de retour au niveau d’avant la récession de 2015. C’est une amélioration économique remarquable.

C’est aussi la plus grande diminution de l'histoire [de l'Alberta] du nombre d’individus à la recherche d’emploi depuis six mois, précise-t-il.

Il précise toutefois que l'enquête de Statistique Canada ne représente pas un examen complet de la situation en Alberta en ce qui concerne la diminution du nombre de chômeurs de longue durée.

Il faut se garder de donner trop d’importance aux chiffres d’un seul mois. On doit attendre de voir s’il y a une tendance qui se développe.

L’économiste en chef d’Alberta Central, Charles St-Arnaud, explique pour sa part que le taux d’emploi est supérieur de 4,1 % par rapport aux chiffres d’avant la pandémie.

Statistique Canada note que le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques ainsi que celui du transport et de l'entreposage ont contribué le plus à la hausse de l’emploi en Alberta. Pour le premier, la hausse s'établit à 11 000 emplois de plus pour une augmentation de 5,5 %. Pour le deuxième, la progression se situe à 6,6 % avec 8000 personnes de plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !