•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noé Lira, Révélation Radio-Canada 2022-2023

Noé Lira, Révélation 2022-2023.

Noé Lira, Révélation 2022-2023

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un univers pluriel coloré, s'abreuvant de rythmes latins, sublimant une poésie trilingue

Autrice-compositrice-interprète, comédienne, activiste, danseuse et accordéoniste, l’artiste québéco-mexicaine Noé Lira aime explorer le métissage des formes, des langues et des cultures. Sa poésie engagée dénonce les violences faites aux femmes et nourrit la solidarité et l’autonomisation. C'est en 2018 qu'elle commence à présenter ses compositions originales. Après des résidences à Valence, Medellin et Berlin ainsi qu’une série de spectacles en Espagne, elle s’installe à Montréal pour travailler sur son premier album, qui sort en 2021 : Latiendo la tierra. L’artiste s’entoure d’une équipe entièrement féminine pour ce premier opus. Avec la célèbre trompettiste jazz Rachel Therrien comme réalisatrice, et 11 musiciennes, elle crée des musiques organiques et colorées, imprégnées de rythmes latins et texturées de sons naturels. Une célébration de la féminité et de la nature.

Noé Lira, l’une des Révélations Radio-Canada 2022-2023, chante Solo, une pièce qui dénonce la violence faite aux femmes.

Voilà pour le résumé biographique. Faites plus ample connaissance avec la Révélation Radio-Canada en consultant le questionnaire ci-dessous.

Comment décrirais-tu ta musique en trois mots? 

Engagée, théâtrale et explosive

À quel âge as-tu commencé à faire de la musique?

J’ai commencé à danser à 3 ans, à jouer du piano à 5 ans et à chanter depuis que j’ai l’usage de mes cordes vocales. Je n’ai jamais envisagé que l’art pouvait être un métier, jusqu’à ma vingtaine. Tout ça s’est fait tardivement, ou juste à point, c’est selon!

Viens-tu d’une famille de musiciens et de musiciennes? 

Non, pas du tout. J’ai même déjà fait passer un test à ma mère pour savoir si elle souffrait d’amusie [une absence de développement des capacités musicales]. Toutefois, ma grand-mère est toujours celle qui fermait la piste de danse. Donc, le sens du rythme, c’est de famille.

Quand as-tu su que tu voulais faire de la musique? As-tu eu un déclic?

Quand j’ai vu le Gypsy Kumbia Orchestra dans un spectacle pluridisciplinaire au feu Matahari. Après une formation en théâtre, j’avais envie de dialoguer avec le public autrement. L’idée de pouvoir mélanger les arts dans une proposition singulière et personnelle m’a décloisonné l’esprit. Ce fut un véritable déclic.

Parle-nous de ta ville. Est-ce un lieu qui inspire ta musique?

Montréal est ma maison. J’adore son effervescence culturelle, ses mille odeurs, sa diversité de visages et ses couchers de soleil en été. Je dirais que c’est la résonance entre les voyages et les retours au bercail qui m’a le plus inspirée dans ma création musicale.

Tu peux faire trois vœux pour l’année à venir. Quels sont-ils?

- Un véritable plan pour un virage vert, basé sur la science, de la part du prochain
gouvernement
- Finir mon prochain album
- Un gel des loyers, sapristi! 

Nomme-nous un album, une pièce ou un ou une artiste (toutes disciplines confondues) qui t’influence ou t’a influencée?

Marina Abramovic

Quelle chanson ou quelle œuvre musicale aurais-tu aimé avoir écrite ou composée?

Vivaldi, Les quatre saisons : Été – Presto

Quelle chanson ou quelle œuvre peux-tu écouter en boucle sans te lasser?

Mogoya, d’Oumou Sangaré

Si tu pouvais prendre un verre avec une personnalité de la musique, morte ou vivante, qui choisirais-tu?

Mercedes Sosa

Découvrez les autres Révélations 2022-2023 :

Lysandre
Kanen
Ariane Racicot
LOVA
Rose Naggar-Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !