•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario devrait garder le masque dans les hôpitaux, dit un expert

Gros plan du visage du Dr Fahad Razak.

Le Dr Fahad Razak, le nouveau directeur scientifique du Groupe consultatif scientifique ontarien de lutte contre la COVID-19, pense qu'il est prématuré d'abandonner le masque dans les hôpitaux, notamment.

Photo : @DrFahadRazak/Twitter

Radio-Canada

La province aurait dû prolonger d'au moins quatre semaines l'obligation de porter le masque dans les hôpitaux, selon le nouveau directeur scientifique du Groupe consultatif scientifique ontarien de lutte contre la COVID-19, le Dr Fahad Razak.

Le masque ne sera plus obligatoire à compter de samedi dans les hôpitaux et le transport en commun, notamment.

Toutefois, il continuera à être exigé dans les centres de soins de longue durée et les maisons de retraite. Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr Kieran Moore, a expliqué mercredi qu'il voulait ainsi protéger les plus vulnérables.

Partout ailleurs, il est possible de lever l'obligation de porter le masque, selon le gouvernement, grâce aux taux élevés de vaccination et la baisse des infections et des hospitalisations, notamment.

Le Dr Fahad Razak, nouveau directeur scientifique du Groupe ontarien de lutte contre la COVID-19, admet que les indicateurs de santé publique sont positifs, mais en entrevue à CBC, il souligne que les hôpitaux ont toujours du personnel malade ou épuisé à cause de la pandémie.

« Je suis content de voir que plusieurs hôpitaux ont déjà annoncé qu'ils continueraient à exiger le masque. Je crois que la plupart des autres vont emboîter le pas. »

— Une citation de  Dr Fahad Razak, interniste à l'Hôpital St. Michael's de Toronto

Des hôpitaux prennent l'initiative

Le Réseau de santé universitaire de Toronto (hôpitaux Général, Western et Princess Margaret ainsi que l'Institut Michener et le Centre de réadaptation de Toronto), tout comme l'Hôpital pour enfants SickKids, ont déjà indiqué qu'ils maintiendraient la politique du masque obligatoire.

L'Association des hôpitaux de l'Ontario (OHA) affirme qu'elle avait demandé au Dr Moore de garder en place la directive provinciale sur le masque dans les centres hospitaliers.

Le nombre d'hospitalisations et de cas graves liés à la COVID sont en baisse, mais les populations vulnérables continuent à faire face à un risque accru d'infection, note le président de l'OHA, Anthony Dale, dans une déclaration à CBC.

Une directive provinciale a force de loi et soutient directement les hôpitaux dans l'application [du port du masque], ajoute-t-il.

Le Dr Razak admet que la fin de l'obligation de porter le masque est une question difficile, qui relève d'un jugement de valeur de la province. Il fallait prendre une décision à un certain moment, dit-il. Il n'y a pas de chiffre exact sur lequel se fonder.

Personne ne peut savoir si aujourd'hui ou demain est exactement la bonne journée, ajoute-t-il.

De son côté, la Commission de transport de Toronto (CTT), qui gère le réseau de métro, de tramways et d'autobus de la ville, recommande fortement aux usagers de continuer à porter le masque, même s'il ne sera plus obligatoire à compter de ce week-end.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !