•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 places supplémentaires de formation en soins infirmiers au Collège Red River

Une travailleuse de la santé porte une visière de protection médicale, des lunettes, et un masque. Elle regarde un gant.

En 2019, le Collège Red River avait supprimé 75 places de son programme de soins infirmiers.

Photo : Getty Images / Patrick T. Fallon

Radio-Canada

Le Manitoba annonce 830 000 $ pour créer 30 places supplémentaires de formation en soins infirmiers au Collège Red River. La province souffre d'une pénurie de personnel soignant depuis le début de la pandémie.

La ministre de la Santé Audrey Gordon et le ministre du Développement économique et de l’Emploi, Jon Reyes soutiennent que cet investissement servira à améliorer les conditions d’enseignement.

C'est une priorité de notre gouvernement, fait valoir M. Reyes.

« Cet investissement nous aide à bâtir l'avenir en augmentant le nombre d'infirmières et d'infirmiers formés pour travailler au Manitoba et à relever les défis causés par la pandémie de COVID. »

— Une citation de  Audrey Gordon, ministre de la Santé du Manitoba

L'argent sera utilisé pour rénover des salles de classe, acheter de nouveaux équipements de laboratoire, embaucher du personnel.

La province s'est engagée à investir 11 millions $ pour augmenter le nombre d'étudiants en soins infirmiers au Manitoba dans son budget de 2022.

Moins de places qu'en 2019

Pour faire face à la hausse des coûts d'exploitation et à une réduction de la subvention de fonctionnement de la province, le Collège Red River a été contraint de supprimer des programmes, de licencier du personnel et de réduire les inscriptions.

En 2019, le Collège Red River avait supprimé 75 places de son programme de soins infirmiers.

Alors qu’en décembre 2021, il y avait environ 800 places de formation en soins infirmiers dans la province, le gouvernement avait promis de créer 400 places supplémentaires de formation en soins infirmiers dans les établissements d'enseignement postsecondaire du Manitoba sur plusieurs années.

Le ministre Jon Reyes n'était pas en mesure de fournir un échéancier pour l'atteinte de ces objectifs. Il a cependant affirmé que son ministère est toujours en discussion avec les collèges et les universités de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !