•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ambulanciers paramédicaux de la région rejettent l’entente de principe

Des membres du syndicat s'adressent aux médias.

Les membres du syndicat ont dévoilé le résultat du vote mercredi.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Les membres du Syndicat des paramédics du Saguenay–Lac-Saint-Jean rejettent à 75 % l’entente proposée par le gouvernement. Ils ont voté lors d’assemblées générales la semaine dernière, mais le résultat vient d’être dévoilé.

Leur syndicat recommandait justement le rejet de cet accord, même si les membres sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Le président régional du syndicat, Jean-Daniel Tremblay, s'insurge parce que deux projets de nouveaux horaires de travail n'ont pas été considérés par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Des techniciens paramédicaux réunient dans une grande salle.

Les techniciens paramédicaux réclament la fin des horaires de faction.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Il n’y a aucun résultat concret pour la population et les paramédics dans le dossier des horaires de faction pour notre région, indique-t-il dans un communiqué. L’entente n’est pas mauvaise en soi, mais on ne pouvait accepter qu’aucun horaire de faction ne soit modifié dans la région.

Ces horaires exigent des travailleurs qu’ils soient de garde 24 heures sur 24 pendant 7 jours consécutifs.

« Nous dénonçons cette situation depuis plusieurs années, mais le gouvernement et le ministère de la Santé et des Services sociaux font la sourde oreille, ce qui est inacceptable. »

— Une citation de  Jean-Daniel Tremblay, président régional du syndicat

Le syndicat affirme que d’autres actions sont au programme d’ici les prochains jours pour continuer la mobilisation.

Avec les informations de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !