•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

IRIS Estrie organise une journée de dépistage des ITSS sans rendez-vous à Sherbrooke

Plusieurs petites fioles contenant des liquides, une pipette ainsi qu'un socle.

Une trousse pour dépister le VIH.

Photo : Gracieuseté de / Gouvernement de la Saskatchewan

Radio-Canada

Le Dépistafest, une journée permettant aux gens de subir un dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), se déroule mercredi à Sherbrooke.

Organisé par IRIS Estrie, un organisme de prévention contre les ITSS, cette initiative permet aux gens de se faire dépister gratuitement et sans rendez-vous.

C'est la deuxième édition. Plusieurs partenaires à travers le Québec organisent des cliniques. C'est encore tabou parce qu’il est difficile de se faire dépister, mentionne l’intervenante à IRIS Estrie, Stéphanie Roy.

La tranche d'âge des 18-35 est particulièrement ciblée pour ce Dépistafest. Stéphanie Roy rappelle que que 40 000 nouveaux cas d'ITSS sont diagnostiqués chaque année.

C'est un groupe d'âge où le taux d’ITSS est important. Il n’y avait plus d’infirmières dans les écoles secondaires pendant la pandémie. Le trois quarts des appels à IRIS Estrie, ce sont des gens qui cherchent à se faire dépister, souligne Mme Roy.

Elle rappelle que 40 000 nouveaux cas d'ITSS sont diagnostiqués chaque année. La gonorrhée et la chlamydia sont les ITSS les plus diagnostiquées.

« Le plus gros symptôme d’une ITSS demeure qu’il n’y en a pas. »

— Une citation de  Stéphanie Roy, intervenante à IRIS Estrie

Plus souvent, tu n'auras pas de symptôme. De là l’importance de se faire dépister, soutient Stéphanie Roy.

Le Dépistafest se déroulera de 9 h à 18 h au 505, rue Wellington Sud.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !