•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton approuve un budget de base pour la police de 407 millions $

Le commissariat de la police d'Edmonton vu de l'extérieur

Le budget d’opération de la police à augmenté tous les ans de 2019 à 2022, passant de 378,6millions de dollars à 407millions de dollars pendant cette période.

Photo : Radio-Canada / Codie McLachlan

Radio-Canada

Le conseil municipal d’Edmonton a approuvé mardi un budget de base de 407 millions de dollars pour les services policiers de la capitale albertaine pour l’année 2023.

Ce montant alloué au Service de police d’Edmonton (EPS) est identique à celui de l’année précédente, mais pourra être ajusté au courant de son cycle de quatre ans, selon l’administration de la Ville.

C’est très clair : les Edmontonniens s’attendent qu’on leur fournisse le maintien de l’ordre comme un service essentiel et que la police soit financée adéquatement, a indiqué la conseillère municipale Ashley Salvador.

Ils s’attendent à ce que nous veillions à recevoir un bon retour sur investissement, a-t-elle ajouté.

Le budget d’exploitation de la police a augmenté tous les ans de 2019 à 2022, passant de 378,6 millions de dollars à 407 millions de dollars pendant cette période.

Le conseil municipal a néanmoins redirigé 11 millions de dollars en 2021 et 2022 vers des initiatives communautaires.

La conseillère Sarah Hamilton a noté que la somme accordée à la police commence à se stabiliser après des années d'augmentation.

Nous avons passé beaucoup de temps à défendre le statu quo, a-t-elle toutefois jugé. À mon avis, nous n'avons pas passé beaucoup de temps à discuter de comment [obtenir de meilleurs] résultats à long terme pour notre communauté.

Un point de départ

Ce point de départ budgétaire de la police permettra à la Ville de peaufiner sa stratégie de bien-être communautaire récemment approuvée le mois dernier, selon le conseiller municipal Aaron Paquette.

Actuellement, cette stratégie de la Ville financera 11 projets à hauteur de 8,7 millions de dollars. Les projets comprennent des initiatives pour freiner l'empoisonnement par les drogues et aider à créer un refuge autochtone dans la capitale albertaine.

La question du financement de la police a été un sujet chaud dans la sphère publique et à l'Hôtel de Ville dans les deux dernières années. Des efforts ont été faits pour rediriger les ressources de la police vers des organismes sociaux et communautaires.

Les temps changent, tout comme la définition de ce qu’est le maintien de l’ordre, a fait savoir Aaron Paquette.

Le conseil municipal a aussi approuvé une motion afin d’étudier comment les autres villes de plus de 500 000 personnes financent la police. Le conseil a demandé à recevoir ces résultats cet automne avant les délibérations pour le budget du cycle 2023-2026.

Avec les informations de Natasha Riebe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !