•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alliance forêt boréale et Boisaco remettent en question le déclin du caribou

Deux caribous s'affrontent.

La Commission a présenté deux scénarios pour protéger l'habitat du caribou (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

L'Alliance forêt boréale (AFB) et l'entreprise Boisaco doutent que Québec connaisse l'état réel de la situation du caribou sur le territoire visé par la Commission, par manque de données. C’est ce qu’elles indiquent dans leurs mémoires déposés dans le cadre de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards.

On peut notamment lire dans le mémoire de l'Alliance Forêt Boréale qu’elle déplore que le gouvernement du Québec souhaite élaborer une stratégie de protection pour le caribou forestier sans connaître réellement l’état des populations de caribous forestiers sur l’ensemble de l’aire de répartition.

« On part, au Québec, avec la prémisse que le caribou est menacé, qu’il est en déclin. Or, il n’existe aucun rapport qui démontre cet état de fait, ni aucun inventaire. »

— Une citation de  Extrait du mémoire déposé par Boisaco pour la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards
Un camion transporte des billots de bois et une affiche inscrit « Nous dépendons tous de la forêt » est posée sur le côté. Des manifestants se trouvent en arrière plan.

Plusieurs personnes en appui à Boisaco ont manifesté lors du passage de la commission à Baie-Comeau, en mai dernier.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Questionnée sur les propos avancés, l'AFB dit qu'elle croit au déclin du caribou dans les hardes isolées, mais qu'il manque d'information quant au déclin de l'espèce sur l’ensemble du territoire de la province.

Oui, on dit que l'industrie forestière a un impact, mais est-ce que combiné aux changements climatiques, combiné à la prédation, combiné aux effets climatiques, [...] il faut toutes les combiner les données. Il ne faut pas juste prendre une donnée et dire que c'est à cause de ça, parce que c'est ça en ce moment qui se dit, explique le président de l'Alliance, Yanick Baillargeon.

Yanick Baillargeon en entrevue.

Le président de l'Alliance forêt boréale, Yanick Baillargeon

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada a aussi demandé à Boisaco s'il croyait que le caribou est en déclin. Sans répondre oui ou non, son président, Steeve St-Gelais, tenait un discours semblable à celui de l’AFB.

« Malheureusement, les informations et les faits ne sont pas suffisamment précis donc on manque d'information. Il faudrait qu'on trouve le moyen de documenter encore mieux. »

— Une citation de  Steeve St-Gelais, président de Boisaco

Qu’en dit la science?

Du côté de la communauté scientifique, ils sont plusieurs à affirmer qu'au contraire, les données qui prouvent que le caribou est en déclin sont bel et bien existantes.

La majorité de nos membres, dont plusieurs spécialistes du caribou, présentent un consensus clair et sans équivoque à l’effet du déclin du caribou au Québec et ce dans toutes les populations connues, tranche Amélie Goulet, vice-présidente de l’Association des biologistes du Québec.

Pour Mme Goulet, c’est très surprenant que les deux organisations affirment qu’il manque de données, parce qu'elles sont présentes et ont été mises à disposition quant au déclin du caribou au Québec.

Le professeur titulaire en écologie animale à l'Université du Québec à Rimouski, Martin Hugues St-Laurent, ajoute qu'on doit agir rapidement pour protéger le caribou.

Selon lui, certaines entreprises font de la désinformation dans le dossier du caribou, que ce soit pour servir d'autres lignes argumentaires, le maintien d'emploi, l'expansion d'activités industrielles ou autres.

« C'est une technique qu'on a vue auparavant, que ce soit pour renier les évidences sur les changements climatiques, sur l'impact de la cigarette, sur l'impact de certains polluants, donc c'est une technique qui est déjà connue. »

— Une citation de  Martin Hugues St-Laurent, professeur titulaire en écologie animale à l'Université du Québec à Rimouski

De son côté, la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards n'a pas voulu commenter le dossier puisqu'elle est actuellement en phase d'analyse des mémoires.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...