•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avis d’inondation pour le bassin de la rivière Liard dans le nord-est de la C.-B.

Le fleuve Skeena.

Le fleuve Skeena, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

La Presse canadienne

La Colombie-Britannique a publié un avis d'inondation pour le bassin de la rivière Liard et de ses tributaires près de Fort Nelson et de l'autoroute 97 en direction de Watson Lake vers 16 h mardi. Un avis de veille d'inondation est toujours en vigueur pour les rivières Skeena et Bulkley ainsi que leurs tributaires aux environs de Telkwa, Smithers, Hazelton, Kispiox et Terrace.

De plus, le centre provincial de prévision du niveau d'eau des rivières maintient son avis de niveau d'eau élevé pour les tributaires de la rivière Stikine, y compris les ruisseaux et rivières près de Dease Kale et Telegraph Creek ainsi que pour la rivière Swift et les autres ruisseaux et rivières du nord-ouest de la province.

Un avis d'inondation signifie qu'une rivière a débordé de son lit ou qu'elle va le faire sous peu et que les zones riveraines seront inondées.

Un avis de veille d'inondation signifie que le niveau d'eau d'une rivière monte et celle-ci pourrait déborder inondant les zones riveraines.

Un avis de niveau d'eau élevé signifie que le niveau de l'eau d'une rivière monte ou va monter rapidement, mais que des inondations importantes ne sont pas prévues, même si des inondations limitées dans les zones basses connexes sont possibles.

Le réchauffement continu de la semaine dernière a accéléré la fonte des neiges et le ruissellement qui alimente les rivières de ses régions, explique le centre de prévision dans son communiqué de mardi. Il ajoute qu'une tempête de pluie vendredi et samedi dernier a aussi ajouté au niveau d'eau des rivières. Une météo instable est prévue cette semaine, avec des averses modérées dans le bassin de la Liard jeudi et vendredi.

Un risque limité d'inondation pour Terrace

Dans un communiqué publié lundi, la Ville de Terrace déclare que le risque d’inondation y est très faible et qu'elle surveille la situation de près. Elle note que les mesures prises par le centre des opérations d'urgence au cours de la dernière semaine font que la ville est prête si la météo devait changer.

Un ordre d'évacuation est en place pour les communautés d'Old Remo, de New Remo et de Usk depuis 20 h le dimanche 5 juin. Les autorités du district régional de Kitimat-Stikine (RDKS) notent que la fibre optique de Telus ne transmet pas ce qui cause des interruptions de service Internet, cellulaire et pour les lignes de téléphone terrestre. Le RDKS ajoute qu'elle doit donc surveiller le niveau d'eau en envoyant du personnel aux diverses stations riveraines.

De plus, le traversier et le tramway aérien d'Usk sont immobilisés. Une veille d'évacuation possible est en vigueur pour Dutch Valley.

Le coordinateur du programme d’urgence du nord-ouest de la Colombie-Britannique explique que le niveau du fleuve Skeena doit baisser avant que l'ordre d'évacuation puisse être levé pour ces trois communautés.

Le district affirme que les 300 résidents du secteur sont des habitués des risques d'inondations, mais que cette année est pire que d'habitude.

Certains résidents évacués sont allés chez des proches ou à l'hôtel, d'autres restent dans leur véhicule récréatif qu'ils ont déplacé vers des lieux plus en hauteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !