•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Flambée des événements violents à Montréal, selon le dernier rapport du SPVM

Une personne passe devant le quartier général du SPVM.

Le SPVM révèle une augmentation de 17,3 % des crimes contre la personne dans les cinq dernières années.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le nombre d’événements violents recensés à Montréal poursuit sa tendance à la hausse, selon le rapport d’activités 2021 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les voyants sont au rouge dans le document rendu disponible en ligne mardi. Les homicides, les tentatives de meurtre, les voies de fait, les agressions sexuelles et autres infractions contre la personne se multiplient dans la métropole.

Les tableaux des statistiques sur la criminalité pour l’année dernière, mais aussi celles des cinq années précédentes, le confirment.

Le SPVM fait état d'une augmentation de 17,3 % des crimes contre la personne dans les cinq dernières années.

Le rapport précise que la métropole a enregistré 36 homicides en 2021, portant à 39,5 % la moyenne de variation sur cinq ans.

Les tentatives de meurtre ont augmenté dans une proportion de 27,1 % dans les cinq dernières années. En 2016, on en comptait 99 contre 139 en 2021.

Le taux des agressions sexuelles a également évolué à la hausse de 32,2 %. On en enregistrait 1487 en 2016. Ce chiffre est passé à 2365 en 2021.

Les voies de fait ne font pas exception à la règle : de 10 439 en 2016, leur nombre est passé à 14 233 pour une moyenne de variation sur cinq ans de 22,6 %.

Le reportage de Pascal Robidas

On s'y attendait, dit Samson

En entrevue à Tout un matin, Anie Samson, porte-parole et membre fondatrice de la Communauté de citoyens en action contre les criminels violents, n’est pas surprise par ces chiffres.

On savait que ça allait augmenter. On parle de 144 décharges d’armes à feu en 2021 comparativement à 71 en 2020. Cela a doublé, rappelle Mme Samson.

On se rend compte que le phénomène des armes à feu, actuellement, se propage partout […] il est en pleine croissance et il ne s’arrêtera pas maintenant.

Une citation de Anie Samson, porte-parole de la Communauté de citoyens en action contre les criminels violents

Dans les deux dernières années, des jeunes ont eu accès à des armes illégales et à leurs composantes plus qu’avant, explique Mme Samson, qui a été vice-présidente du Comité exécutif, responsable de la sécurité publique à la Ville.

La mairesse sortante de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension Anie Samson

Anie Samson, porte-parole et membre fondatrice de la Communauté de citoyens en action contre les criminels violents.

Photo : Radio-Canada

Elle se félicite toutefois de voir que les citoyens appellent de plus en plus la police pour les dénoncer. Avant, les gens avaient moins tendance à appeler, fait-elle remarquer.

En 2021, Info-Crime Montréal, qui encourage les citoyens à dénoncer les crimes tout en préservant leur anonymat, a indiqué avoir reçu 10 624 appels de juin 2020 à mai 2021, soit le double du nombre enregistré l’année précédente.

Que doit faire la Ville?

Pour Mme Samson, le constat est connu et les solutions aussi. Il faut, dit-elle, commencer par un nombre suffisant de policiers.

Avant la campagne électorale, il manquait 500 policiers, 250 qui vont à la retraite et que l’on doit remplacer. Il en manque encore 250 de plus, indique Anie Samson, pointant du doigt la mairesse Valérie Plante qui est revenue sur sa promesse électorale.

Début novembre, lors d’une conférence de presse, la mairesse avait promis d’embaucher 250 agents supplémentaires avant 2023, dont 80 avant la fin de janvier 2022.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.