•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’incendie de forêt déclaré dans le nord de la Saskatchewan toujours pas maîtrisé

Un avion-citerne déverse de l'eau sur le feu de forêt près de Stanley Mission, en Saskatchewan, au début juin 2022.

Un avion-citerne déverse de l'eau sur le feu de forêt près de Stanley Mission, en Saskatchewan, au début juin 2022.

Photo : Tammy Cook-Searson

Radio-Canada

Des pompiers se trouvaient encore sur place lundi soir pour combattre un incendie de forêt déclaré depuis vendredi dans le nord de la Saskatchewan.

Environ 80 pompiers étaient sur place pour combattre l’incendie qui s’est déclaré depuis 4 jours. D’autres arriveront dans les prochains jours. Le vent souffle de manière à éloigner le feu et la fumée de la population, précise l'agent d'intervention d'urgence du Lac La Ronge Maurice Ratt.

Selon la cheffe de la Première Nation du Lac La Ronge, Tammy Cook-Searson, le feu de forêt s’est déclaré vendredi après-midi vers 15 h 30.

La saison des feux de forêt a débuté plus rapidement cette année, principalement à cause des conditions de sécheresse de la province, fait remarquer M. Matt.

L’incendie de forêt ne représente toutefois aucun danger pour la population, rassure, Maurice Ratt avant de souligner que, pour l’instant, aucune ville ni communauté n'ont dû être évacuées.

Jusqu'à présent, 117 incendies ont été déclarés dans la province. Un chiffre qui se situe sous la moyenne des 5 dernières années, note l’Agence de la sécurité publique de la Saskatchewan.

La qualité de l’air compromise dans le nord de la province

Environnement Canada a émis une alerte sur la qualité de l'air pour les secteurs de La Ronge, de Montreal Lake et de Pinehouse.

L’organisme fédéral et l’Agence de la sécurité publique de la Saskatchewan recommandent aux personnes ayant des difficultés respiratoires de rester à l’intérieur.

Des symptômes comme une toux inhabituelle et des maux de têtes peuvent découler de la mauvaise qualité de l’air.

Selon Environnement Canada, une plus grande attention doit être portée pour les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire puisqu’elles sont plus à risque.

Il déconseille l'utilisation des climatiseurs en raison de la mauvaise qualité de l'air. 

Par ailleurs, les résidents sont priés de trouver des endroits frais et ventilés pour se réfugier.

Avec les informations de Kassandra Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !