•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente historique est conclue entre la C.-B. et la nation Tahltan

Le premier ministre britanno-colombien, John Horgan, le président du gouvernement Tahltan, Chad Norman Day, et des ministres et des gens d'affaires tiennent un accord qu'ils viennent de signer en souriant.

La Colombie-Britannique a conclu un accord historique avec la nation Tahltan le lundi 6 juin 2022.

Photo : Radio-Canada / Michael Mcarthur

Le gouvernement de la Colombie-Britannique et le gouvernement de la nation Tahltan ont conclu la première entente provinciale basée sur le droit des Autochtones à l’autodétermination.

En 2019, la Colombie-Britannique est devenue la première province canadienne à instaurer la Déclaration des Nations unies (Nouvelle fenêtre), qui garantit notamment le droit des Autochtones à l’autodétermination.

L’accord signé lundi reconnaît la compétence de la nation Tahltan sur son territoire.

La nation et le gouvernement britanno-colombien se sont mis d’accord pour aller de l’avant avec un projet d'exploitation minière dans la région d'Eskay Creek, une zone d'extraction d'or et d'argent riche sur les montagnes côtières du nord de la Colombie-Britannique.

Nous faisons un grand pas aujourd’hui dans la relation entre notre nation et la province , a affirmé Chad Norman Day, président du gouvernement Tahltan, lors d’une conférence de presse lundi matin à Victoria en compagnie du premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, et de plusieurs de ses ministres.

La réconciliation n’est pas réalisée avec un seul pas, cela prend de l’innovation, de la collaboration régulière et il faut sortir de notre zone de confort , a ajouté Chad Norman Day.

« Le gouvernement Tahltan a dit clairement qu’il n’y aurait pas d'exploitation minière sur le territoire Tahltan sans une gestion de la nation Tahltan, qui devra comporter une gestion de la faune et de la pêche, des mesures d'atténuation environnementales et une reconnaissance de notre déclaration de 1910. »

— Une citation de  Chad Norman Day, président, gouvernement Tahltan

Cette entente historique est le résultat du travail de plusieurs générations, a conclu Chad Norman Day.

Le premier ministre britanno-colombien, John Horgan, a précisé que les deux gouvernements ont travaillé de pair pour corriger l’approche traditionnelle de la Colombie-Britannique en matière d'évaluations environnementales et de permis et prioriser plutôt les valeurs et les droits des Tahltan.

La compagnie Skeena Ressources, qui va mener une exploitation minière, s'est dite heureuse d’avoir obtenu l’accord de la Première Nation Tahltan et de pouvoir travailler avec elle.

Le territoire Tahltan, dans le nord de la province, couvre 95 933 km2, soit 11 % du territoire britanno-colombien.

Le gouvernement Tahltan et le gouvernement de la Colombie-Britannique ont commencé des négociations pour parvenir à cette entente en juin 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !