•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tabassé parce qu’il portait une veste s’apparentant aux couleurs des Hells Angels

Blouson du groupe de motards Hells Angels.

Ne porte pas qui veut une veste s'apparentant aux couleurs des Hells Angels.

Photo : Radio-Canada

Un Sherbrookois a appris à ses dépens la semaine dernière que ne porte pas qui veut une veste s’apparentant aux couleurs des Hells Angels.

Il s’est fait interpeller par un individu alors qu’il circulait sur la rue Saint-Louis en trottinette électrique.

La personne sur la rue portait une veste de cuir noir de jeu en ligne qui avait des similitudes avec la veste des motards. Le suspect lui a coupé la route. Il lui a demandé s’il avait la permission de porter cette veste. Le suspect ne comprenait pas ce qui se passait et lui répétait que c’était une veste d’un club de gaming, explique la porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Isabelle Gendron.

L’homme de 26 ans n’a toutefois pas écouté ce que lui disait la victime. Il lui a arraché le vêtement et l'a frappé à plusieurs reprises. La déclaration de la victime combinée à celle d’un témoin a permis de retrouver le suspect.

Munis d’un mandat de perquisition, les enquêteurs du SPS ont effectué une fouille au domicile du suspect sur la rue Dorval. Plusieurs vêtements à l'effigie des Hells Angels ont été trouvés sur place.

Un poing américain de même qu’un véhicule Audi A4 ont été saisis comme biens infractionnels.

Le suspect a été identifié comme un subalterne des Gitans de Sherbrooke, le club-école de la division sherbrookoise des Hells Angels.

Des accusations de vol qualifié seront portées contre lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !