•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment l’indépendante Bobbi Ann Brady s'est emparée d'un bastion conservateur

Chargement de l’image

Bobbi Ann Brady est devenue la première Ontarienne à être élue députée indépendante sans s'être fait connaître précédemment au sein d'un parti politique.

Photo : The Canadian Press

Radio-Canada

Candidate indépendante n’ayant jamais brigué de siège à Queen's Park, Bobbi Ann Brady a remporté une importante victoire en mettant fin à la mainmise des progressistes-conservateurs sur la circonscription rurale de Haldimand-Norfolk, dans le Sud de l'Ontario.

Mme Brady s’est doublement distinguée lors de la soirée électorale. Seule candidate indépendante élue en 2022, elle est aussi devenue la première femme députée indépendante à n'avoir jamais gagné d'élections précédemment sous la bannière d'un parti politique.

Je ne pense pas que nous savions vraiment que nous allions entrer dans l'histoire, mais nous l'avons fait, s'est-elle réjouie au micro de CBC, ajoutant qu'il a fallu de la bravoure aux électeurs pour parier sur elle plutôt que sur le parti établi.

Sa victoire est survenue au milieu d'une vague bleue, alors que le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario et son chef Doug Ford ont remporté une autre élection provinciale, s'emparant de 83 sièges.

Chargement de l’image

Les progressistes-conservateurs de Doug Ford ont remporté 83 sièges, soit 7 de plus qu'en 2018.

Photo : CBC / Evan Mitsui

La circonscription de Haldimand-Norfolk était auparavant détenue par le député provincial progressiste-conservateur de longue date Toby Barrett. Au lieu de se présenter pour un huitième mandat, M. Barrett a suggéré que Mme Brady, son ancienne adjointe prenne sa place.

Le premier ministre Doug Ford lui a néanmoins préféré le maire de longue date du comté de Haldimand, Ken Hewitt, ce qui a mené à une bataille politique entre Mme Brady, qui avait le soutien du député sortant et M. Hewitt, soutenu par le parti.

Un arrêté de zonage décisif?

Selon Mme Brady, Doug Ford ne voulait pas qu'elle soit la candidate du PPC à cause d'un arrêté de zonage ministériel auquel elle s'opposait.

Ces arrêtés permettent à la province de contrôler l’utilisation de n’importe quel terrain de la province et de contourner les règles d'urbanisme locales pour accélérer une construction.

Chargement de l’image

Les électeurs étaient appelés aux urnes le 2 juin 2022.

Photo : Radio-Canada

Les dissensions entre les candidats visaient donc une proposition de construire 15 000 maisons et d'amener 40 000 résidents sur des terrains industriels de Nanticoke.

Le maire Ken Hewitt a appuyé ce projet, mais pas le député provincial progressiste-conservateur de longue date Toby Barrett, ni son ancienne adjointe Bobbi Ann Brady.

M. Hewitt estime toutefois qu'il a été choisi comme candidat du PPC non pas en raison de son soutien pour cet arrêté, mais plutôt grâce à son expérience de maire. Selon lui, la question du zonage ministériel est exagérée et non pertinente dans le contexte d'élections provinciales.

Surprise

Mme Brady, quant à elle, a déclaré avoir entendu plusieurs électeurs s'opposer au projet lors de son porte-à-porte et a affirmé qu'elle s'y opposerait à chaque étape du processus.

La nouvelle élue attribue sa victoire à son équipe et à une campagne à l'ancienne , résume-t-elle.

Ils sont tous allés dans leur communauté et ils ont parlé à leurs amis, à leurs voisins et à leur famille, ils ont fait des appels téléphoniques comme ils l'auraient fait il y a de très nombreuses campagnes... nous avons simplement fait toutes les bonnes choses, parlé à toutes les bonnes personnes et fait le travail.

La candidate indépendante raconte avoir passé la soirée électorale à regarder son fils jouer au hockey, tandis que sa famille regardait les résultats électoraux.

« Tout le monde était sur le qui-vive. C'est très surréaliste, après 27 jours passés à donner tout ce que vous avez, de se dire "J'espère que c'était suffisant" ce 28e jour. »

— Une citation de  Bobbi Ann Brady, députée indépendante élue

Mme Brady a battu son rival Ken Hewitt de 2070 voix, soit une marge de 4,5 %. Près de la moitié des 93 511 électeurs inscrits de la circonscription ont voté.

D'après les informations de Bobby Hristova, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !