•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un corps laissé à l’abandon plus de deux heures dans un hangar d’hôpital

Une ambulance.

« La salle destinée aux patients décédés était déjà occupée. Les ambulanciers ont donc dû laisser le corps du patient dans le garage à l'abri », a expliqué le CISSS de la Montérégie-Est.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le cadavre d’un patient a été laissé pendant plus de deux heures, samedi, dans un hangar de l’Hôpital Honoré-Mercier, à Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Le corps de ce patient est resté là de midi à 14 h 30, aujourd'hui [samedi]. Il faisait 35 degrés Celsius dans cet ancien garage converti en entrée pour les paramédics et leurs patients, a annoncé samedi sur Facebook la Fraternité des travailleurs et travailleuses du préhospitalier du Québec (FTPQ).

La FTPQ fait savoir que c'est une situation très fréquente dans l'Hôpital Honoré-Mercier. Si c'était la première fois que ça arrivait, on ne vous en parlerait probablement pas, se désole le syndicat.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est soutient qu'il s'agit d'une situation exceptionnelle.

Le médecin de l’urgence était occupé à voir des patients en attente de prise en charge et nous devions attendre l’autorisation du coroner pour déplacer le patient vers la morgue. De plus, la salle destinée aux patients décédés était déjà occupée. Les ambulanciers ont donc dû laisser le corps du patient dans le garage à l'abri, a expliqué, dans un communiqué le CISSS. Et de regretter ce qui s'est passé.

Malgré le taux d’occupation, la pénurie de main-d'œuvre et le professionnalisme de nos équipes, cela n’aurait jamais dû arriver et nous mettrons tout en place pour qu'une telle situation ne se reproduise plus, assure l'organisme.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !