•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des couples célèbrent la longévité de leur mariage à la cathédrale de Chicoutimi

Un homme et une femme dans une église.

Une quarantaine de couples fêtaient la longévité de leur mariage.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Une quarantaine de couples se sont déplacés à la Cathédrale de Chicoutimi dimanche pour souligner leurs noces d'or, de diamant ou de palissandre entourés des membres de leur famille.

Ces amoureux se sont mariés à l'église dans les années 1950, 1960 et 1970 en promettant de s'aimer pour le meilleur et pour le pire. Dimanche, ils ont revêtu leurs plus beaux habits pour célébrer leur amour.

Moi ma priorité, mon numéro 1, ça a toujours été Noël, raconte une femme rencontrée sur le perron de l’église. Son mari Noël a tout de suite répondu que sa priorité a toujours été son épouse Annette.

Plusieurs personnes rencontrées lors de la cérémonie ont raconté leur premier jour, cette première rencontre qui reste gravée dans leur mémoire.

Le 30 décembre, il faisait - 40, je suis allé reconduire ma future chez elle pis là je lui ai dit t'es mieux de me faire rentrer sinon on se reverrait plus, raconte un homme en riant.

Je le voyais passer dans la rue chez moi et je me disais, faut que ça soit mon chum, renchérit sa femme.

Certains ont même révélé leur secret pour expliquer la longévité de leur union.

Être fidèle avec son conjoint, mentionne une dame. Dialoguer, c'est sûr que si on ne s'explique pas, on ne peut pas continuer, ajoute une autre.

La cathédrale de Chicoutimi.

La cérémonie se déroulait à la cathédrale de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Après deux ans de pandémie, Mgr René Guay souhaitait reprendre cette tradition, lui qui a orchestré la cérémonie.

Une première célébration s’est tenue dimanche dernier à l’église Saint-Jérôme de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Selon un reportage de Laurie Gobeil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !