•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maires veulent être les partenaires d’Ottawa pour s’attaquer aux enjeux nationaux

Des participants écoutent le discours du chef du NPD dans une salle du congrès à Regina.

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, Jagmeet Singh, a pris la parole au congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités, samedi.

Photo : Radio-Canada / Ernst Jeudy

Les problèmes de logement et d'infrastructure ainsi que les changements climatiques ont dominé une nouvelle fois les discussions au congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), samedi.

Le vice-président de la FCM, Scott Pearce, affirme que 93 % de la population canadienne vit dans les municipalités. Cette situation explique, selon lui, pourquoi les villes sont au cœur des différents défis qui touchent les communautés.

Ce sont des problèmes nationaux qui ont des portées municipales, indique-t-il.

Une approche collaborative

Selon le président de la Fédération québécoise des municipalités, Jacques Demers, environ 60 % des infrastructures au pays sont gérées par les villes.

Le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley croit qu'il est important de privilégier une approche collaborative entre les différents ordres de gouvernement pour s'attaquer aux enjeux actuels. Ce partenariat tripartite répondrait aux besoins des municipalités en matière de logement et d'infrastructure, indique Jacques Demers.

Au niveau des infrastructures, on voit que cela touche toutes les provinces, tous les milieux. Ce sera plus facile pour la Fédération canadienne des municipalités de défendre les projets une fois qu’on sort d'un congrès et qu`on a entendu les membres, souligne-t-il.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, abonde dans le même sens.

Il appelle Ottawa à soutenir les municipalités, qui peuvent, selon lui, aider le pays à créer un avenir durable et prospère en s'attaquant aux problèmes majeurs de la société.

L'itinérance est un enjeu majeur, un enjeu important qui est connu d'est en ouest dans la plupart des communautés, malheureusement, fait remarquer M. Lapierre.

« Les municipalités peuvent fédérer des forces vives des milieux pour trouver des solutions. »

— Une citation de  Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Nous, localement, on connaît notre terrain, on est les experts sur le terrain. On amène des dossiers où l'on sait qu'on peut aider, ajoute Scott Pearce. La FCM, dit-il, veut simplement travailler avec le gouvernement du Canada pour trouver des solutions ensemble.

Jagmeet Singh lors de son allocution au congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, Jagmeet Singh, s'est adressé aux participants du congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités, samedi.

Photo : Radio-Canada / Landon Jorgenson

Une collaboration indispensable, selon le NPD

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, Jagmeet Singh, était présent au congrès samedi. Il dit reconnaître que les Canadiens font face à de grands défis et que cela crée de grandes frustrations.

Pour moi, c'est vraiment important d'écouter les gens qui sont directement sur le terrain pour connaître les enjeux, déclare-t-il.

Il a rappelé que son parti a soutenu Ottawa dans différents projets pour aider les villes à avoir plus de logements abordables et que 6, 5 millions de personnes devraient pouvoir bénéficier gratuitement des soins dentaires cette année.

Selon Jagmeet Singh, le meilleur moyen pour le gouvernement fédéral de répondre aux besoins de la population est de soutenir les villes.

« On reconnaît qu'au niveau du gouvernement municipal les maires ont une connexion directe avec les gens. »

— Une citation de  Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique du Canada

Le congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités prendra fin le 5 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !