•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stellantis envisage de diversifier sa production de véhicules à Windsor et à Brampton

Un logos de Stellantis en haut de son bâtiment

Stallantis ne donne pas de détails de nouveaux types de voiture qui seront construits à Brampton.

Photo : Carlos Osorio/The Associated Press

Radio-Canada

Le constructeur automobile Stellantis a annoncé vendredi son intention de lancer la production de nouveaux véhicules à ses usines de Windsor et de Brampton.

La production de la nouvelle plateforme STLA Large, c'est-à-dire la structure de base des véhicules, sera réalisée à Windsor.

La construction des modèles actuels de Chrysler 300, de Dodge Charger et de Dodge Challenger à l'usine de Brampton prendra fin en 2024, lorsque l'usine commencera à se réoutiller et à se moderniser pour produire des véhicules électriques.

La production de ces derniers modèles sera alors transférée à Windsor. Cette décision a été prise à la suite d'un investissement de 3,6 milliards de dollars pour réoutiller les deux usines, annoncé le mois dernier.

Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre de l'Ontario Doug Ford s'étaient rendus à Windsor le 2 mai, en compagnie de Mark Stewart, chef de l'exploitation en Amérique du Nord de Stellantis, pour annoncer cet investissement.

À ce moment-là, l'entreprise avait déclaré qu'elle transformerait les usines en installations d'assemblage de véhicules flexibles et multiénergies, prêtes à produire les véhicules électriques de l'avenir, ce qui devait entraîner la création de nouveaux emplois, notamment le retour du troisième quart de travail dans les deux usines.

Lors de cette annonce, le constructeur automobile a déclaré qu'il espérait diversifier sa capacité à introduire des modèles électriques à batterie ou hybrides dans la chaîne de production de l'usine de montage de Windsor. La province finance ce projet à hauteur de 287 millions de dollars.

Réoutillage prévu en 2023

À l'usine de montage de Brampton, Stellantis avait annoncé qu'elle modifierait sa chaîne de montage pour lui permettre de produire des véhicules électriques et hybrides à batterie. La province a investi 132 millions de dollars dans cette installation.

L'usine de Brampton produira aussi un nouveau produit dont on ne connaît pas la teneur.

La production à Brampton devrait commencer en 2025.

En mars, les gouvernements fédéral et provincial, Stellantis ainsi que le fabricant de batteries sud-coréen LG Energy Solution ont annoncé un financement de 4,9 milliards de dollars pour la construction d'une usine de batteries pour véhicules électriques dans la région de Windsor.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !