•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Margo Greenwood remplace Carrie Bourassa à l’Institut de la santé des Autochtones

Margo Greenwood, professeure à l'Université du Nord de la Colombie-Britannique, devant un podium et un micro.

Margo Greenwood a déclaré qu'elle n'avait pas de commentaires à faire à propos de Carrie Bourassa.

Photo : Gracieuseté de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique

Radio-Canada

L’Institut de recherche en santé du Canada (IRSC) a annoncé jeudi que Margo Greenwood a été nommée directrice scientifique intérimaire de l'Institut de la santé des Autochtones (ISPI).

La professeure à l'Université du Nord de la Colombie-Britannique remplace Carrie Bourassa dans ses fonctions. Son mandat est de trois ans.

Il y a énormément de choses à faire et je suis très enthousiaste à l'idée de relever ce défi, a-t-elle déclaré.

J'ai grandi à une époque où il n'était pas toujours populaire d'être Autochtone. Heureusement, cette époque a beaucoup changé, a poursuivi Mme Greenwood.

L'ISPI fournit une grande partie du financement au Canada pour la recherche en santé axée sur les peuples autochtones.

L'organisation sera maintenant hébergée à l'Université du Nord de la Colombie-Britannique, à Prince George, où Mme Greenwood est professeure.

Carrie Bourassa a été écartée de l'IRSC en novembre dernier, après qu’une enquête de CBC eut remis en question les origines autochtones de la chercheuse.

L’Université de la Saskatchewan a également annoncé la démission de Carrie Bourassa mercredi.

Avec les informations de Geoff Leo et Kate Partridge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !