•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gains historiques pour Doug Ford dans la région de Windsor-Essex

Affiche de bureau de vote

Affiche de bureau de vote

Photo : Marine Lefèvre

Radio-Canada

Les circonscriptions d'Essex et de Windsor-Tecumseh passent du côté des conservateurs.

Andrew Dowie a été élu dans Windsor-Tecumseh avec 46 % des voix contre la candidate du NPD Gemma Grey-Hall. L'ancien député, le néo-démocrate Percy Hatfield, qui représentait la circonscription depuis 2013, avait décidé de ne pas se représenter.

Dans Essex, le conservateur Anthony Leardi a obtenu l'appui de 51 % des électeurs. Le député sortant, Taras Natyshak (NPD), avait lui aussi décidé de ne pas solliciter un quatrième mandat. Le candidat Ron LeClair qui tentait de conserver le siège néo-démocrate a dû se contenter du second rang.

Anthony Leardi était accompagné de sa famille lors de la soirée électorale.

Anthony Leardi a remporté la circonscription avec 51% des voix.

Photo : Radio-Canada / Elvis Nouemsi Njiké

Il s'agit de victoires historiques, puisque depuis 1999, date de la création des circonscriptions, elles n'avaient pas été conservatrices. En fait, les conservateurs n'avaient pas été élus au niveau provincial dans la région depuis les années 60.

Les électeurs optent ailleurs pour la stabilité

La néo-démocrate Lisa Gretzky, députée depuis 2014, a été réélue avec une confortable avance sur son plus proche rival, le progressiste-conservateur John Leontowicz, dans Windsor-Ouest.

Dans Chatham-Kent-Lemington, le progressiste-conservateur Trevor Jones a défait le député sortant Rick Nicholls, qui avait été élu sous la bannière conservatrice en 2011, mais qui avait été exclu du caucus en 2021 après avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19. Il se présentait cette fois-ci sous la bannière du Parti Ontario.

Andrew Dowie le soir de l'élection. Il est derrière un lutrin lors d'un discours.

Le progressiste-conservateur Andrew Dowie a remporté la circonscription détenue par le NPD depuis 2013.

Photo : Radio-Canada / Gabriel Nikundana

Sans surprise, dans Sarnia-Lambton, le progressiste conservateur Bob Bailey, qui représente cette circonscription depuis 2007, a été réélu. Quant à Monte McNaughton, qui était ministre du Travail jusqu'à la dissolution du gouvernement, il a aussi facilement remporté son siège avec une majorité de 59 % dans Lambton-Kent-Middlesex.

Dans la région de London, les conservateurs gardent leur siège dans Elgin-Middlesex-London grâce à la victoire de Rob Flack. Il succède à Jeff Yurek qui n'a pas sollicité un nouveau mandat. Les néo-démocrates Teresa Armstrong (London-Fanshawe), Terence Kernaghan (London-Centre-Nord) et Peggy Sattler (London-Ouest) ont tous été réélus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !