•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1500 nouvelles places de garderie créées avant la fin de l’année en Nouvelle-Écosse

Jeunes enfants attablés.

La Nouvelle-Écosse a promis de créer 9500 nouvelles places de garderie d’ici mars 2025.

Photo : Radio-Canada / Simon Charland

Radio-Canada

D’ici la fin de l’année, 1500 nouvelles places de garderie seront créées en Nouvelle-Écosse.

Ces nouvelles places seront créées dans les établissements agréés d'apprentissage et de garde de jeunes enfants.

Les familles qui utiliseront ces nouvelles places pourront bénéficier de la réduction de 25 % des frais de garderies entrée en vigueur le 1er avril. Une autre réduction doit suivre cette année, pour une diminution totale de 50 %.

Dans seulement quelques années, les parents en Nouvelle-Écosse vont payer 10 $ par jour pour la garderie, a mentionné la ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Becky Druhan.

Les nouvelles places seront réparties à travers différentes collectivités de la province, y compris celles où des services agréés de garde d'enfants n'étaient pas offerts auparavant, comme à Ingonish, a affirmé la ministre Druhan.

Karina Gould, la ministre fédérale de la Famille, des Enfants et du Développement social, accompagnait Mme Druhan lors de l'annonce, mercredi, à la garderie d'East Preston. Ce centre de la petite enfance verra d'ailleurs la création de 68 nouvelles places.

Becky Druhan.

Becky Druhan, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance en Nouvelle-Écosse et députée de Lunenburg-Ouest, le 12 octobre 2021 à Halifax.

Photo : CBC / Robert Short

La Nouvelle-Écosse a promis de créer 9500 nouvelles places de garderie d’ici mars 2025.

La province, comme plusieurs autres, s’est entendue avec le gouvernement fédéral pour bâtir un système communautaire de services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants.

Ottawa va investir 605 millions de dollars sur 5 ans en Nouvelle-Écosse, dans le cadre d’un accord conclu par le précédent gouvernement libéral de la province. Le financement promis couvre la période allant jusqu’à la fin de l’exercice financier 2025-2026.

Nouveaux emplois

Selon Becky Druhan, la province devra engager 300 nouveaux éducateurs. La ministre croit que le moment est bien choisi, puisque 300 nouveaux travailleurs de la petite enfance vont graduer du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse.

Le gouvernement progressiste-conservateur a promis une nouvelle entente pour ajuster les salaires des travailleurs de garderie.

Un manque de travailleurs se fait sentir, notamment parce qu'un grand nombre d'éducateurs ont quitté les garderies pour le programme de prématernelle, estimant que les conditions de travail, les avantages sociaux et la rémunération y étaient supérieurs.

Selon ce qu'affirmaient en avril des responsables du ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, le plan devrait être annoncé cet automne.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !