•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise du logement inquiète les maires des grandes villes du pays

Le centre-ville de Regina, en Saskatchewan, à l'été 2021.

Vingt-trois des plus grandes villes du Canada participent au congrès qui a lieu à Regina. (archives)

Photo : Radio-Canada / Vincent H. Turgeon

Radio-Canada

Jeudi, la crise du logement a retenu l’attention des maires des grandes villes du Canada lors du Congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui se déroule à Regina jusqu’au 5 juin.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, a affirmé que les municipalités à travers le Canada ont besoin de plus de financement de la part des gouvernements provinciaux et fédéral pour assurer des services de logement adéquat.

« Alors que le gouvernement fédéral essaie de trouver des solutions à ces problèmes, nous avons besoin d’aide au niveau municipal pour assurer que les programmes de logement vont fonctionner. »

— Une citation de  Charlie Clark, maire de Saskatoon

Le gouvernement fédéral a mis en place un nouveau fonds d'accélération du logement dans le budget de 2022, qui prévoit des investissements de 4 milliards de dollars sur une période de cinq ans.

La mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, reconnaît que ces fonds fédéraux peuvent atténuer la crise du logement, mais ajoute que les villes devront faire leurs parts.

« Les villes doivent prendre leurs responsabilités en termes de réglementation, que ce soit avec le zonage ou pour faciliter la subdivision des logements et de construire des unités d’habitation supplémentaires sur les terrains pour faire du bigénérationnel. »

— Une citation de  Catherine Fournier, mairesse de Longueuil

Le plus important rassemblement d’élus municipaux depuis 2019

Des maires, des conseillers et des représentants municipaux venant des quatre coins du Canada participent à cet événement en mode virtuel ou en présentiel au Centre des congrès Queensbury.

Selon la FCM, ce congrès promet d’être le plus important rassemblement d’élus municipaux en provenance de toutes les régions du Canada depuis 2019.

La mairesse de Regina, Sandra Masters assiste à ce rendez-vous avec 22 de ses homologues des plus grandes villes au pays.

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que l'Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick ainsi que les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut ne participaient pas au congrès. Or, des délégués de ces provinces et de ces territoires seront présents.

Un séjour chargé

Durant le congrès, les maires et les mairesses vont discuter du rôle que peuvent avoir les villes pour régler des problèmes nationaux.

Des discussions sur le rôle moderne des gouvernements municipaux au niveau national et la crise des transports collectifs sont prévues dans les jours à venir.

Les délégués auront aussi l’occasion d’entendre des allocutions de représentants de différents partis politiques fédéraux.

Ils pourront participer à des ateliers en lien avec la réconciliation, les changements climatiques et la relance économique.

Avec les informations de Nico Pevy et de Sasha Teman

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !