•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouragan Agatha : des morts, des disparus et des dégâts dans le sud du Mexique

Chargement de l’image

Glissement de terrain après le passage d'Agatha

Photo : Reuters / JOSE DE JESUS CORTES

Agence France-Presse

L'ouragan Agatha, rétrogradé mardi en tempête tropicale, a fait 11 morts, une vingtaine de disparus et d'énormes dégâts, surtout parmi les communautés vulnérables qui vivent dans l'arrière-pays de la côte Pacifique du Mexique, a annoncé mercredi le gouvernement local.

Le gouverneur d'Oaxaca (sud-ouest) a annoncé mardi soir 11 morts et 33 disparus, avant de préciser que les personnes décédées figuraient parmi les 33 qui manquent à l'appel.

Premier ouragan de la saison, Agatha a touché lundi le littoral touristique d’Oaxaca (Puerto Escondido, Huatulco, Zipolite), très apprécié des surfeurs américains et français.

Quelque 5240 touristes ont été identifiés et le gouvernement d’Oaxaca s'est dit prêt à abriter 26 800 personnes.

Mais l'ouragan a frappé surtout les hauteurs de la zone côtière, a indiqué le gouverneur Alejandro Murat.

La plupart des morts et des disparitions ont été enregistrées dans des villages enclavés dans la montagne, où les routes ont été coupées, ainsi que parfois les communications téléphoniques.

Parmi les victimes figurent deux enfants qui vivaient à San Pedro Pochutla, à environ cinq kilomètres de la côte.

Un courant a emporté plusieurs personnes, d'après le témoignage du père d'une des victimes, Juan Antonio Rodriguez. En plus de mon fils, une fillette de 10 ans est morte aussi, a-t-il dit à l'AFP après l'enterrement.

Ce furent six heures d'eau et de vents violents, ce fut désespérant, a déclaré la maire de Pochutla, Saymi Pineda, à la chaîne d'information continue Milenio.

Une région isolée

L'élue a signalé que des dégâts avaient touché les infrastructures de Zipolite, connue pour sa plage naturiste, et qu'il était impossible de joindre la partie de la localité qui se trouve en zone montagneuse.

Chargement de l’image

L'ouragan Agatha souffle dans le sud du Mexique.

Photo : Reuters / JOSE DE JESUS CORTES

La pluie et le vent ont détruit des maisons en bois et en tôle ondulée et provoqué l'effondrement de deux ponts, d'après le bilan des autorités locales mercredi.

Un hélicoptère doit tenter de rallier les villages isolés, si les conditions météorologiques le permettent, d'après le gouverneur.

Le président de la République, Andres Manuel Lopez Obrador, a salué toutes les familles qui ont perdu un proche.

Je souhaite que nous retrouvions les disparus dès que l'on pourra accéder à toutes les communautés, a-t-il ajouté lors de son intervention quotidienne devant la presse.

Oaxaca, un des États les plus pauvres du Mexique, présente un habitat très dispersé, avec deux millions de résidents dont la plupart vivent dans des communautés de moins de 2500 personnes surtout situées dans les montagnes.

Agatha a touché terre avec une force de catégorie 2 sur l'échelle de Saffir Simpson (cinq degrés au total) et devait se dissiper en traversant le Mexique d'ouest en est.

Le Centre national des ouragans des États-Unis (NHC) avait précisé lundi que c'était l'ouragan le plus violent jamais enregistré sur la côte Pacifique du Mexique au mois de mai depuis 1949.

Le Mexique est frappé chaque année par des cyclones sur ses côtes Pacifique et Atlantique, généralement entre mai et novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !