•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux fois moins de canicules en Saskatchewan cet été, selon MétéoMédia

Des personnes en canoë sur le lac Wascana.

Les débordements de chaleur pourraient atteindre le sud de la Saskatchewan, notamment Regina et possiblement Saskatoon. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La Saskatchewan pourrait connaître deux fois moins de journées de canicule cet été que l’an dernier, selon le rapport des prévisions météorologiques estivales de MétéoMédia, publié mardi.

Selon le rapport, la province prévoit 15 à 17 jours de températures de 30 degrés Celsius, alors que 34 jours à ces températures ont été enregistrés durant l’été 2021.

« Ça, c’est un été normal, on s’attend à ça... »

— Une citation de  Patrick Duplessis, météorologue pour MétéoMédia

Des vagues de chaleur sont quand même attendues, selon le météorologue de MétéoMédia Patrick Duplessis. Celles-ci seront causées par un dôme de chaleur qui s’installera aux États-Unis au courant de l’été.

Les débordements de chaleur pourraient atteindre le sud de la Saskatchewan, notamment Regina et possiblement Saskatoon.

Les régions du nord de la province vont échapper aux canicules cette année, selon M. Duplessis.

À ce point-ci, on voit plus de pluie que la normale pour les secteurs dans le nord. Ça devrait rimer avec un peu plus frais qu’à la normale. Pour tout ce qui est au nord de l’autoroute 16, ajoute-t-il.

Bon pour l'agriculture?

Alors que le printemps s'est avéré difficile pour les agriculteurs, Patrick Duplessis ajoute que, cet été, tout dépendra du secteur où ils sont situés.

Les prévisions sont favorables pour les fermiers dans le sud-est de la province, car on y attend un niveau normal de précipitations dans ce secteur.

Toutefois, pour les terres qui s’approchent de la frontière albertaine, les prochains mois pourraient être plus difficiles.

Il y a quand même un risque d’avoir des précipitations sous les normales pour les régions qui sont plus près de l’Alberta, en raison de ce dôme d’air chaud et sec sur le sud-ouest des États-Unis qui pourrait remonter de temps à autre, explique M. Duplessis.

Il rappelle qu’il est difficile de savoir avec certitude les conditions météorologiques pour les 90 jours d’été et que ces conditions ne sont que des prévisions.

Vents et tornades

D'après le rapport de MétéoMédia, le centre nord de la Saskatchewan pourrait vivre des temps plus orageux durant la saison estivale.

Le contraste de températures avec la fraîcheur du nord et les chaleurs du sud seraient la cause principale de vents forts.

Les régions de Saskatoon, de La Ronge et de Prince Albert pourraient être plus à risque de subir des tornades.

Avec les informations de Rose Nantel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !