•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs villages précolombiens mis au jour en Bolivie

Le site de Cotoca révélé grâce à la télédétection par laser.

Le site de Cotoca révélé par la télédétection par laser.

Photo : Université d'Exeter

Radio-Canada

Un réseau de 26 villages, dont deux plus importants, a été découvert grâce à la télédétection par laser (LiDAR) dans la savane tropicale de Llanos de Mojos, au sud-ouest de l'Amazonie, en Bolivie.

L’archéologue Jose Iriarte de l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni, et ses collègues estiment que les bâtiments et infrastructures de ces villages ont été construits entre 500 et 1400 après J.-C. par la civilisation casarabe.

Ils forment des réseaux élaborés et complexes tels que des terrasses de 5 mètres de haut et des pyramides coniques de 21 mètres de haut.

Les archéologues ont également découvert un vaste réseau de réservoirs, de longues chaussées surélevées et des postes de contrôle s'étendant sur plusieurs kilomètres.

Cette découverte remet en question l'idée que l'Amazonie était un paysage historiquement vierge.

Le Pr Iriarte estime que l’Amazonie bolivienne abritait, au contraire, un urbanisme précoce créé et géré pendant des milliers d'années par les populations indigènes organisées.

« Cette région est l'une des plus anciennes occupées par les humains en Amazonie, mais on sait peu de choses sur leur vie quotidienne et les premières villes construites à cette époque. »

— Une citation de  Jose Iriarte, archéologue à l’Université d’Exeter

En outre, les scientifiques affirment que ces villes ont été construites en harmonie avec la nature grâce à des stratégies de subsistance durables, qui ont encouragé la conservation et maintenu la riche biodiversité du paysage environnant.

Le détail de cette découverte fait l’objet d’un article publié dans la revue Nature (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !