•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le langage secret des animaux pourrait être décodé grâce aux chiens de prairie

Deux chiens de prairie qui s'embrassent.

Selon certaines théories, il est possible d'avoir des informations à propos de la nourriture ou du lieu où les chiens de prairie habitent quand ces derniers s'embrassent.

Photo : Jennifer Verdolin

Radio-Canada

Un biologiste de l'Arizona, Con Slobodchikoff, tente de décoder le langage secret des animaux en étudiant des chiens de prairie. À travers ses recherches, il espère mettre sur pied une nouvelle technologie qui traduirait la langue des animaux en forme verbale et somatique.

Après des décennies de recherches, Con Slobodchikoff a découvert que les chiens de prairie peuvent décrire les attributs de leurs prédateurs à travers leurs cris d’alarme. Il affirme que plusieurs essais scientifiques démontrent que ces animaux ont un système de communication très élaboré.

« Nos recherches démontrent que les chiens de prairie peuvent non seulement décrire l’espèce de leurs prédateurs comme des coyotes, des humains ou des faucons, mais aussi leurs attributs physiques. »

— Une citation de  Con Slobodchikoff, biologiste et président de Zoolingua

La professeure associée à l’Université de l’Arizona Jennifer Verdolin a collaboré avec Con Slobodchikoff pour étudier les chiens de prairie. Elle affirme que ces animaux peuvent aussi communiquer par le biais des baisers.

Bien que les recherches ne puissent pas indiquer quelle sorte d’informations sont communiquées par cette méthode unique, plusieurs théories existent sur le genre de communication quand les chiens de prairie s'embrassent.

Le chien de prairie est un rongeur qui appartient à la famille des écureuils. Son nom provient de son habitat, soit les prairies. Il s’agit d’un animal très sociable et actif le jour. Au Canada, on le retrouve dans la partie ouest du parc national des Prairies et ses environs.

Des dialectes qui varient selon les régions

Jennifer Verdolin affirme que les chiens de prairie ont aussi différents dialectes qui varient en fonction des régions où ils habitent.

« Il y a des variations géographiques dans leur manière de communiquer, qui est très semblable à ce qu’on retrouve chez les humains. Les chiens de prairie qui vivent dans différentes régions ont des façons très différentes de communiquer. »

— Une citation de  Jennifer Verdolin, professeure associée à l’Université de l’Arizona

Jennifer Verdolin est aussi d’avis que les différences dans les styles de communication pourraient démontrer que les colonies des chiens de prairie ont différentes cultures.

Avec les informations de Deanna Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !