•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une politique pour les aînés « n’existe pas en Saskatchewan », selon Vitalité 55+

Affiche et logo de Vitalité 55+, organisation pour les aînés fransaskoise.

Patrimoine Canada a renouvelé le financement de l'organisme pour une période de trois ans au même montant que les années précédentes.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Vitalité 55+ a fait le constat d’un manque de ressources pour les aînés dans la province.

L’organisme a tenu son assemblée générale annuelle vendredi soir à l’École canadienne-française de Saskatoon.

Cette toute première rencontre en présentiel depuis le début de la pandémie s’est réalisée dans le cadre du Forum Santé Vitalité 2022, organisé conjointement avec l’organisme Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS).

Le président, Michel Vézina, a souligné le besoin accru pour un partenariat plus clair avec le gouvernement de la Saskatchewan.

« Ça prend absolument une politique, qui n’existe pas en Saskatchewan. Une vision des services à donner à nos aînés, que ce soit anglophone ou francophone. »

— Une citation de  Michel Vézina, président de Vitalité 55+

M. Vézina a expliqué que le ministère responsable des aînés en Saskatchewan a très peu de ressources afin de soutenir les besoins dans la province. Il ajoute que les soins qui touchent cette population sont éparpillés dans plusieurs ministères provinciaux, citant les ministères de la Santé, de la Santé mentale et des Affaires rurales.

« C’est éparpillé et c’est difficile de se retrouver dans cette espèce de labyrinthe de services du gouvernement. Donc il y a du travail à faire de ce côté-là. »

— Une citation de  Michel Vézina, président de Vitalité 55+

Vitalité 55+ a également pu présenter son rapport sur le vieillissement des francophones en Saskatchewan.

Celui-ci présente les défis auxquels font face les aînés fransaskois. Dans la liste, on y retrouve des enjeux sur les services en français offerts dans le domaine de la santé, le manque de transport dans les communautés rurales ainsi que l'augmentation du coût de la vie.

Michel Vézina a toutefois souligné que le ministre responsable des aînés de la Saskatchewan, Everett Hindley, a bien accueilli ces propos lors d’une rencontre plus tôt cette année.

Du positif…

Lors de l’assemblée générale, Vitalité 55+ a souligné que Patrimoine Canada a renouvelé le financement de l'organisme pour une période de trois ans, au même montant que les années précédentes.

Michel Vézina a également fait état d’un projet pilote à Saskatoon, offrant des services à domicile pour ceux qui souhaitent rester à la maison le plus longtemps possible.

En partenariat avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan, l’organisme souhaite offrir de l’aide pour les travaux quotidiens comme l'entretien de la pelouse ou bien des services de réparations.

Vitalité 55+ souhaite aussi poursuivre ses activités populaires lors de la pandémie, comme des activités virtuelles de yoga et le tennis léger.

Avec les informations de Rose Nantel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...