•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Immigration : la MRC de Mékinac récompensée à l’échelle provinciale

Quatre hommes et quatre femmes posent pour la photo.

Le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, la directrice générale de la MRC de Mékinac, Nathalie Groleau, le préfet de la MRC de Mékinac et maire d'Hérouxville, Bernard Thompson, la directrice générale de La Maison d’Haïti, Marjorie VilleFranche, la coordonnatrice Accueil et intégration à La Maison d’Haïti, Peggy Larose, le ministre Jean Boulet, la présidente d’honneur du prix Ulrick-Chérubin, Kim Thuy, et le premier vice-président de la FQM, Jonathan Lapierre

Photo :  Gouvernement du Québec

La MRC de Mékinac se démarque sur la scène provinciale. Elle vient de remporter le tout premier prix Ulrick-Chérubin qui récompense les meilleures pratiques en matière d’accueil de nouveaux arrivants.

Cette reconnaissance lui a été décernée par le gouvernement du Québec et la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

L’aventure a débuté en 2020. Des responsables de la MRC de Mékinac ont mis sur pied un service d’accueil pour les nouveaux arrivants. Le défi était de taille.

« Accueillir, alors qu’on n’a pas le droit de sortir de chez nous, ça a été quelque chose de difficile. »

— Une citation de  Mia Delisle, agente à l’accueil et à l’intégration des nouveaux arrivants de la MRC de Mékinac

Depuis, une cinquantaine de nouvelles personnes de l’étranger s’y sont installées.

La recette du succès? D’y aller au jour le jour en offrant un soutien individualisé, et ça peut être un avantage d’un petit milieu. Les gens, ce ne sont pas des numéros. On les prend vraiment comme ils sont et on y va avec une évaluation des besoins, explique Mia Delisle, agente à l’accueil et à l’intégration des nouveaux arrivants de la MRC, au micro de l’émission Toujours le matin.

La flexibilité est également un facteur déterminant dans l’accueil de nouveaux arrivants, ajoute-t-elle.

Mia Delisle estime que la régionalisation de l’immigration comporte des avantages. L’intégration peut se faire plus facilement dans les petits milieux, selon elle.

La MRC compte par ailleurs sur des escouades bénévoles, un projet pilote, pour fonctionner.

L’organisme La Maison d’Haïti, basée à Montréal, a également été récompensé dans la catégorie Organismes à but non lucratif.

Le prix Ulrick-Chérubin a été créé en l’honneur de l’ancien maire d’Amos, en Abitibi-Témiscamingue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !